La mère Nowël

Nowël est la fête des enfants. Mais également des grands, car aussi paradoxale que cela puisse paraître, dans cette fête de bonté, de générosité et d’amour, des milliers de femmes achètent des costumes de mère Nowël pour faire bander leur chéri… A Nowël, j’aime ces moments de poésie et de classe qui sont vraiment inoubliables. (oui, je vais dans la profondeur du sujet dès le début)

Par une journée enneigée où le blanc c’était aussi bien installé dans les champs que sur ma chemise (viva les pellicules), je reçus dans mon divan une femme… La vingtaine flamboyante, elle s’allongea, croisant ses jambes, surplombées par une jupe de velours rouge très courte, pour éviter qu’on ne voit sa culotte, un corset très serré faisant remonter ses seins et des cheveux d’un brun brunissant, sous un petit chapeau de père Nowël… La mère Nowël en personne…

« -Bonjour madame…

-Bonjour monsieur le psy…

-Qu’est-ce qui vous amène ?

-Bah mon mari est un peu spécial… C’est le père Nowël…

-Mais… Mais…

-Oui, il y a une grosse différence d’âge.

-Mais, le père Nowël est pédophile alors !!!!

-Bah oui, sinon quelle autre personne âgée voudrait prendre un enfant sur ses genoux ? Il n’y a que les pédophiles qui le font…

-Vous vous êtes rencontrés comment ?

-A Nowël… Il est passé par la cheminée de ma maison et il m’a proposé de ramoner la mienne. Évidemment j’ai refusé. Et donc il m’a proposé de me donner des bonbons, qu’il a déposé jusqu’à son traîneau et il m’a montré ses bonbons à lui…

-Et vous avez accepté ?

-Bah oui, j’avais 15 ans, je n’avais pas encore été fourrée comme une dinde, auprès de mes copines ça le faisait trop trop pas quoi. La te-hon ! Même si c’est un gros barbu…

-Fantasme ?

-Ha non, non, du tout… Mais je ne sais pas, on dirait un gros nounours… Il est touchant… Mais il m’énerve !

-Pourquoi ?

-Parce que j’en ai marre ! Marre de ce vieux rabougri ! Monsieur bosse un jour par an et il ne fout rien à la maison le reste de l’année !!!

-C’est-à-dire ?

-C’est-à-dire ? Bah par exemple les petits chinois qu’il y a dans nos caves…

-Les chinois ? Ce sont les lutins ?

-Bah oui, vous croyez trop au père Nowël vous, les lutins ça n’existe que dans les contes. Donc les petits chinois, qui doit les nourrir ? Et bah c’est moi !

-Vous les nourrissez avec quoi ?

-Bah du riz…

-Ha oui, logique…

-Et répondre aux lettres du père Nowël ! Bah c’est moi aussi !

-Pourquoi ?

-Parce que le père Nowël est illettré ! Sinon jamais il n’aurait accepté de faire autant de publicité et de films ! Par rapport aux chartes ! La pire fut celle de Coca : « vous vous engagez à porter un habit rouge », ho le con… Et les rennes ! Qui doit en prendre soin ? Bah c’est moi !!! Bon… J’avoue que ça ne me déplait pas ça…

I m sexy and I know it !
I m sexy and I know it !

-Ha, vous aimez bien les animaux ?

-Ha non, non, non du tout. Mais disons que quand vous avez un mari qui copule comme un pékinois, vous êtes content d’avoir un renne sous la main.

-Heu oui, certes, bien sûr… Et vous faîtes ça en plus de votre métier, si vous en avez un ?

-Oui, je fais tout ça en plus et oui j’ai un métier : je fais le tapin.

-Vous faîtes le sapin de Nowël ?

-Non, non, le tapin.

-Ho les boules…

-Ha qui le dis-tu, et ce n’est pas tous les jours que je rencontre une lumière…

-Oui certes, mais ce n’est pas une raison pour enguirlander le père Nowël… Mais pourquoi seriez-vous en couple si vous trouvez qu’il ne fait rien et que c’est un mauvais coup ?

-Pour l’héritage pardi ! Mais cet enfoiré ne veut pas crever…

-Mais vous ne voulez quand même pas la mort du père Nowël ! Imaginez tous ces enfants tristes !

-M’en fiche totalement, j’en ai marre des enfants… Pire que cela, j’en ai marre d’être traitée comme une enfant !

-Comment ça ?

-Par exemple, souvent, il me demande de venir sur ses genoux. Je me dit chouette, un peu de romantisme ! Tu parles, c’était pour faire à dada sur mon bidet. Le soir il m’embrasse sur le front et il me donne un doudou…

-C’est mignon !

-Ouais… Mais si vous saviez où il me le fourre le doudou…

-Ha non, non, non, s’il vous plaît, pas de ça chez moi… Vous êtes en train de démystifier le père Noël là !

-Mais attendez ! Vous ne savez pas tout du père Nowël ! Pourquoi met-il les bonbons et les cadeaux dans des chaussons, ou des chaussures, accrochés à la cheminée ? Parce qu’il est fétichiste !

-Non… Désolé, non, restez correct… Vous le critiquez, mais pourquoi ne partez-vous pas ?

-Je ne sais pas… J’ai envie de partir, croyez-moi. De me libérer, de m’évader ! De voler un renne et partir, haut dans le ciel, sentir le vent dans mes cheveux ! Faire comme les oiseaux et voler si haut dans les cieux étoilés ! Croiser la route de nuages !

-Et d’airbus, ET PAF la mère Noël et Rodolphe !!!!!!!!

-…

-Oui, je me suis emporté, excusez-moi…

-Je veux découvrir le monde au lieu de rester planter au pôle Nord !

-L’avantage c’est que vous n’avez pas besoin de boussole puisque vous êtes déjà au pôle Nord…

-Je suis jeune, sexy, pourquoi je n’irai pas voir ailleurs ?

-Parce que la neige n’est pas plus blanche dans le pré d’à côté ?

-Bah je ne sais pas… Mais bon… C’est Noël !!!!!!! Alors puis-je vous chanter une chanson ?

-Ha heu, oui, pourquoi pas ! J’ai justement ici un piano… On va faire pour la première fois dans l’histoire, une chanson à l’écrit. Vous êtes prête pour chanter ?…….. Alors 3, 4 :

-Vive les vents, vive les vents,
vive les vents des vieux
qui s’en va sifflant, puant
dans les grands sapins verts. HO !

-Ho, non, non, non mère Noël, on a dit un chant correct ! Pour les fêtes, allez…

-Bon, bon, ok… Alors :

Vive les vieux, vive les vieux,

Vive les vieux pervers

-NON NON NON !!! NON MERE NOEL !!! »

La mère Nowël fut rappelée par le père Nowël pour venir l’aider à finir de préparer sa tournée.

Nowël, cette fête familiale qui rassemble plein de générations (pas forcément comme on l’imagine) qui permet de déballer des cadeaux (pas forcément comme on l’imagine), se rassembler autour d’une bonne dinde (pas forcément comme on l’imagine) et d’être heureux… Bonnes fêtes de fin d’année.

______________________________________________________________________________________

Mes excuses pour cet article médiocre avec des vannes faciles et pour avoir détruit l’esprit de Nowël, mais bon, c’est un petit article rapide !

Merci à :

La mère Nowël qui m’a laissé un grooooos, mais un grooooos pourboire

Au père Nowël de me l’avoir prêté

Au chinois d’être jaunes

A Coupain Sen pour des idées

Ma chouquette qui a refusé que je mette la mère Nowël blonde

Et à moi de me désespérer

Et une nouvelle fois : BONNES FETES !

Et faîtes pas vos égoïstes : partagez et commentez !

Publicités

Tu laisses un petit commentaire ? S'il te plaît !?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s