Mon invitée : Bulle

carnetNouveau dimanche approchant de papa Nowël, nouvelle invitée approchant de papa Nowël de trop près, espèce de petite perverse ! Lâche ce monsieur à grosse barbe !!! M’enfin !!!……… Oui, cette petite perverse est une blogueuse de talent, nommée BULLE !… Comme mon poisson rouge. Les hommes, elle les connaît sur les bouts des doigts et vu comment elle en parle, ça ne m’étonne même pas qu’elle s’excite sur le père Nowël…. MAIS ! MAIS LACHE-LE BON SANG ! Bref, bonne lecture sur ce TRES bon article, faut que je vous laisse, je dois aller la décrocher, lâche-ça malpolie !!!!!!!!!


On entame le mois de décembre. C’est le temps des réjouissances et, pour les chrétiens, de célébrer la naissance de Jésus. Vous voilà avec votre pull kitch, votre vin chaud (le plus important), et vos pains d’épices…il ne reste plus qu’à patienter pour que le monsieur poilu et grassouillet vêtu de son costume de proxénète rouge daigne presser son gros cul dans la cheminée afin de vous livrer tout un tas de choses dont vous n’aviez pas franchement besoin.

Oui, je parle bien de noël… et qui dit noël dit vacances mais également, grosse teuf avec les collègues. Oui, vous voyez bien où est-ce que je veux en venir: la fête de fin d’année du bureau, tadam.

On passe tous par là: les embrassades avec ces personnes que vous pouvez à peine supporter au quotidien font partie de la tradition, on attend de vous de faire comme si vous formiez tous une belle et merveilleuse “famille” oeuvrant pour le bien de l’entreprise, C’est hypocrite? Vous êtes marrant, vous. Qu’est-ce qui symbolise le plus les fêtes de noël et de fin d’année que l’hypocrisie?  :

  • Le sourire commercial que vous arborez à l’ouverture des cadeaux et plus précisément lorsque vous découvrez le pull à guirlandes que vous a très généreusement offert mémé Gertrude. Capture
  • Le “oh qu’il est mignon” que vous prononcez, la gorge nouée, quand le petit dernier de tata Monique renverse sur votre tapis tout neuf la sangria que vous avez mis des heures à préparer
  • La dinde cramée farcie aux légumes dégueulasses que vous avalez pour ne pas vexer tonton Bertrand

Bref, vous m’avez compris.

Mais on n’est pas là pour parler de ça aujourd’hui. Non, on va s’en tenir au monde professionnel et parler de ce gars…Ce gars, il est partout. Il a à peu près les mêmes comportements, à quelques points près, lors des fêtes de famille : c’est celui qui va s’accaparer le micro pendant des heures pour chanter “ I will survive” durant votre mariage, persuadé d’être un animateur incomparable…encore une fois, bref, ce n’est pas notre point. Non, nous, on va parler de ce gars de la fête de fin d’année du bureau.

  • Le rabat-joie: il sera toujours là pour un discours moralisateur « Eh bien, j’aime l’esprit des fêtes, de noël, mais il faut être honnête, ce n’est vraiment plus ce que c’était avant. Maintenant, c’est devenu une pure propagande matérialiste et commerciale. ça a tellement changé et pas toujours dans le bon sens, il ne reste plus qu’une belle occasion de  se faire de l’argent pour les entreprises, et on finit par oublier  ce qu’est réellement cette fête ». Eh bien mon gars, si tu pouvais juste la fermer et te réjouir de ne pas travailler. Si tu n’aimes pas t’empiffrer et recevoir des babioles que tu mettras dans la cave le lendemain, c’est ton droit mais certains d’entre nous veulent juste profiter du moment et s’enivrer donc si tu pouvais la boucler, ça nous arrangerait bien.
  • Le bourré : Il s’est mis de la super-glue avant de se rendre à la fête, il s’assure ainsi de toujours avoir une bouteille entre les mains. Vous ne le verrez jamais à court de boisson durant la soirée….comprenez bien JAMAIS. Pourquoi il fait ça? Tout simplement parce qu’il sait avec qui il bosse, il est avec des personnes qui côtoie au quotidien. Il est donc bien averti que sans quelques grammes d’alcool dans le sang, il ne passera pas une bonne soirée. Mais ne monsieur ne sait pas s’arrêter à temps. Il aurait fallu qu’il modère sa consommation avant l’étape “tous avec moi, on se marrera encore plus si tout le monde se mettait tout nu”…évidemment, il ne remarque pas que le seul ver (hahaha, vous avez vu le jeu de mot? non? bon, je repasserai…) de la soirée, c’est lui…
  • Le fayot: il est partout celui-là. Et pour rien au monde il ne manquerait une occasion de faire comme si le boss et lui étaient les meilleurs potes du monde. Évidemment, il ne comprend pas les petites esquives de monsieur le directeur qui n’a pas envie de parler du dossier Tartempion en cette belle soirée:

– euh…oui, oui, c’est très intéressant…veuillez m’excuser, je vais prendre un canapé à l’autre bout de la salle

– Ah oui, tiens bonne idée, je vous accompagne

– Non mais, vous n’êtes pas obligé hein

– Mais si, on est exactement pareils, vous et moi.  Je commence à avoir une petite faim, moi aussi…

  • Le pervers: il est déjà lourd au quotidien mais alors pendant la fête du bureau, il quadruple la puissance de sa perversité. Il se tient près de la porte, accueillant chaque personne équipée d’une paire de nibards avec des allusions les unes aussi à vomir que les autres. Il a mis des guis partout pour avoir une excuse de peloter ses collègues féminins (une denrée rare)…Ce qu’il ne sait pas, c’est que cette jolie demoiselle vêtue d’une mini-robe ultra moulante qui laisse dévoiler ses jolies formes et qu’il harcèle depuis une heure, c’est la femme du grand patron…
  • Le père noël: En  Octobre, il commence à fredonner les airs de “petit papa noël” et de “vive le vent”. En novembre, des décorations envahissent son bureau et il ne porte plus que des chandails avec des motifs noël…c’est donc sans surprise qu’en décembre vous le voyez débarquer à la fête annuelle du bureau déguisé en père noël. Il n’y a rien de mal à cela me direz-vous…oui bon, mais voir le comptable vous proposer de s’asseoir sur ses genoux pour lui dire vos souhaits pour noël, c’est vraiment moyen. Vous n’allez plus jamais le regarder de la même manière et dans un contexte professionnel, ça ne le fait vraiment pas.

Cette liste est loin d’être exhaustive et je ne vais pas vous contredire, je me suis attaquée “au gars” du bureau mais n’oublions pas qu’il y a aussi “cette fille”…je laisse le soin de la décrire 😉


MERCI BULLE pour ton article =D Et cette fille ? Ok, je la décris : DANS MON LIT !

Mes lapinous psychopathes ! Dîtes-lui si vous aussi, comme moi, vous avez aimé ou pas son article et laissez ci-dessous un commentaire, ça lui fera plaisir ^^ ! Je vous invite, non, je vous ordonne à coup de fouets d’aller voir sa SUPEEEEER bulle, où elle parle d’un tas de trucs et où elle fait des bulles, à aller liker sa page Hellocoton , sa page facebook et son compte twitter (@ChereJbulle) ! Surtout qu’elle n’a pas beaucoup d’abonnés, je ne trouve pas ça normal !
Le lien de son blog est ici :

http://mabulle.net/

Pour le prochain séquestré blogueur, je vous donne rendez-vous dimanche prochain à midi ! A part ça ? Tout va bien !

Et vous ?bannière noel invités

Ha oui, j’ai failli oublier ! Si vous aussi vous voulez poster un petit truc sur mon blog pour le jeudi 1er janvier 2015, c’est possible ! Il faut m’envoyer avant le 28 décembre (inclus) à l’adresse mail le-psy-officiel@live.fr votre création, que ce soit dessin, strip, article ou fan-art ! Au niveau du thème de votre création, c’est comme vous voulez, mais de préférence il faudrait que ça aborde le thème des fêtes de fin d’année, de la psychologie, des résolutions en 2015 ou bien du jour de l’an !  (évidement, si vous possédez un blog ou une page facebook, je noterai ce lien à la suite de votre création.)

Publicités

3 réflexions sur “Mon invitée : Bulle

Tu laisses un petit commentaire ? S'il te plaît !?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s