La réunion des déçus du sexe anonymes

carnet[Attention, ceci est un article collectif avec sept blogueurs invités. La direction vous rappelle de ne pas nourrir les blogueurs et de ne pas les toucher, merci. Ils ont la galle.]
[Attention bis, dans l’article qui va suivre, nous allons parler d’organes reproducteurs. Ouais, de sexe en gros. Et même de gros sexes en gros. C’est pourquoi, si vous n’êtes pas majeurs, vaccinés, pénétrés, sodomisés, dépucelés et si Popol n’a pas encore tapé dans le fond, merci de quitter cet article en raison de propos qui peuvent possiblement vous choquer. Merci et bonne lecture pour les autres !

Signé : Djy]

LE SEEEEEEEEEEEEEEXE !!!!!!!!!! Ho mon dieu que c’est bon ! Enfin, avec moi c’est bon. Je suis bon. I’m a bonasse, sans vantardise. Vraiment ! Je vous jure. Il y a Rocco Siffredi et moi je suis juste au-dessus. Juste au-dessus de Ricco Siffredi (du coup, j’ai intérêt à serrer les fesses (jamais j’aurais pensé prononcer cette phrase un jour…))
Toutefois, certes je suis une bombe au sexe (c’est ma copine qui me dit que je suis une bombe, avec une toute petite mèche), mais il y a quelques problèmes… Des effets pervers. Des soucis. Des tourments et des ennuis. Des tracas et des embarras. Des cheveux sur la soupe et des poils pubiens sur la sauce. Le sexe possède une part d’ombre que personne ne nous a jamais parlé. Des contretemps qu’on ne voit jamais dans les films pornos. Des effets débandant, désexcitant et beuuuurk… Si je vous parle de ça, ce n’est pas juste par plaisir de vous parler de sexe, NOOOOOOOON………….. Enfin, si, un peu quand même, j’avoue. Mais c’est aussi et surtout pour vous montrer cette part souvent inconnue, nous donnant des réactions inappropriées lorsque ça nous arrive. De vous mettre au courant AVANT que cela vous arrive.

quel trou

L’idée de cet article m’est venue lors d’une réunion de emmerdeurs professionnels anonymes. Dans cette réunion (composée entre autre d’un vieux payant ses courses en pièce de 1 centime, d’une fille avec la gastro passant son temps dans les transports en commun et de J-M Le Pen) un individu avait pris la parole. Gabriel Saintesprit (alias Dr Filou) Voici son propos :

Dr Filou alias Gabriel Saintesprit : Désolé

Bonjour, je m’appelle Gabriel Saintesprit.

(ensemble )-Bonjour Gabriel Saintesprit !

(Le pen)-Bonjour Gabriel Saintesprit, n’est-ce pas ?

Je ne sais pas par où commencer…Je ne sais pas pourquoi je suis venu d’ailleurs. Bon, je me lance. C’est de ma faute. Ouais, tout ce merdier avec le sexe, c’est à cause de moi. Le patron n’aime pas qu’on lui fasse des enfants dans le dos. J’ai fait une grosse connerie, vous la payez cash. Désolé. Il vous avait déjà foutu dehors du jardin d’Eden, massacrés à tour de bras, inondés, privés de licorne. Et bien cette fois, il a décidé de vous rendre compliqué le truc le plus cool qu’il vous avait donné : la baise. Vous ne vous en doutez pas, mais il y eu une époque bénie ou l’homme était toujours en érection et où l’éjaculation ne se déclenchait pas par surprise, entre 10 secondes avant et deux heures après la pénétration, de manière aléatoire. Non, c’était la femme qui décidait, en prononçant une antique formule transmise de mère en fille. A cette époque, les soutiens-gorges s’attachaient avec un bouton pression, le clitoris était placé de manière logique, en terrain dégagé, et correctement signalé, chaque vagin était équipé d’un clapet anti-prout, et les femmes avaient leur règles seulement deux fois par an, au moment des matchs OM-PSG. Tout était au mieux dans le meilleur des mondes, et quand deux êtres de n’importe quel sexe avaient envie de faire l’amour, et bien ils faisaient l’amour, c’était simple, c’était beau, ça glissait bien, tout le monde s’éclatait, la vie était belle… Le jour les oiseaux chantaient et la nuit les sommiers grinçaient.

sexe idéal

Et puis le patron m’a envoyé en mission. A Nazareth. Un truc classique, une simple tournée de surveillance. Je m’apprêtais à reprendre ma forme de colombe pour rentrer au bercail quand je l’ai aperçue, la petite Marie. Sacré brin de fille. Chaude comme la braise. Pas timide pour un sou. C’est elle qui m’a sauté dessus, je vous jure ! Je n’ai pas résisté, mais qui aurait pu résister à ça ? Il s’est passé ce qui s’est passé. J’ai inventé un bobard énorme pour sauver l’honneur de la demoiselle, mais à part un quart de l’humanité, personne n’y a cru. En tous cas pas le patron (ce qui est plutôt logique sachant que lui c’est un peu moi, et que moi c’est un peu lui). Depuis, on est trois (moi c’est un peu eux, et eux c’est un peu moi, maintenant). Le boss est toujours furax, et vous, vous devez vous démerder avec vos érections précaires, vos éjaculations précoces, vos règles mensuelles, vos clitoris introuvables, vos prouts vaginaux, vos zones érogènes personnalisées, et tout le bazar. Désolé. On doit tous porter notre croix.




MAIS QUEL FUMIER CE GABRIEL !

Cependant, c’est grâce à lui que j’ai eu l’idée d’une autre réunion de machins anonymes : la réunion des déçus du sexe anonymes !!! Six femmes (comme par hasard) sont venues à cette réunion. Attention, je ne dis pas que les femmes sont toutes des frustrées du sexe. Non. Prenez ma copine. NON NE LA PRENEZ PAS AU SENS LITTERAL, mais regardez-la. Elle, elle n’est pas frustrée. Je vous rappelle que je suis au-dessus de Ricco Siffredi. Et si fredi, c’est pas chaud di. (Vanne pourrie).

La première à passer dans mon lit pour prendre la parole lors de cette réunion, fut May. Elle nous parla de avant, avant le sexe. Avant, avant les préliminaires. Avant, avant le GHB :

May, le tableau de chasse.

-Bonjour, je m’appelle May…

-Booooonjour May

collectionneur-de-mes-deux...

Héééé ouais ! Le nombre de conquête peut avoir un effet éliminatoire chez certaines personnes. Combien de fonds Popol a-t-il déjà frappé ? Combien de champignons a-t-il rencontré ? Combien de spermatozoïdes se sont éclatés sur un bout de plastique goût fraise pensant atteindre de nouvelles contrés paradisiaques, touffues et humides ?

C’est exactement l’inverse de ce qu’il est arrivé avec ma copine. Quand je lui ai dit qu’elle était ma première conquête, elle a pris peur ! Il faut la comprendre, apprendre à un puceau incompétent tout ce qu’il faut savoir, cela doit être également repoussant (d’ailleurs j’ai jamais compris le délire des terroristes avec les 70 vierges). Du coup, elle a pris ses jambes à son cou et moi son entre-jambe à ma queue ce qui fait qu’on a inventé une nouvelle position zarbi du kamasutra. Nous l’avons appelé la « Ahilépuço », autrement nommée « l’habitué de la branlette »…. Voilà, voilà…. (là, je ne vais pas vous mentir, je ne sais absolument pas comment passer à la partie suivante!)

SANS TRANSITION (astuce de bâtard de présentateur télé), une deuxième personne a pris la parole.

[Alors, mes lecteurs de blogs, je sors de la réunion là, pour vous parler d’un truc. Vous savez, je vous dis tout. A l’origine, sept blogueurs devaient être réunis pour cet article. La septième a annulé au dernier moment pour cause professionnelle, ce qui est très compréhensible. Cette septième était la talentueuse blogueuse et dessinatrice Lou le loup, qui devait nous dessiner quelque chose sur les chaussettes au lit. Je vais donc, pour combler le trou, j’adore combler les trous, surtout avec ma…….. JE VAIS DONC combler le trou de Lou le loup, ENFIN, combler le trou CREE par Lou le loup de par son absence en me faisant passer pour elle et en tentant de dessiner à sa manière. Mais chuuuut hein!]

Cette deuxième personne est Lou le loup (clin d’oeil complice). Les vêtements peuvent être excitants, une petite nuisette, un caleçon moulant, rien qu’à y penser, je suis tout émoustillé. Cependant UN vêtement est tue-l’amour. Lou le loup nous en parle (clin d’oeil, clin d’oeil)

Lou le loup qu’est là mais qu’est pas là : Les chaussettes

Alors oui, ce n'est pas DU TOUT le niveau de dessin de Lou le loup. Mais je n'ai jamais été doué dans les fan-arts ! Désolé ! (mais bon, c'est aussi une petite "vengeance" gentille pour ton absence Lou ^^)
Alors oui, ce n’est pas DU TOUT le niveau de dessin de Lou le loup. Mais je n’ai jamais été doué dans les fan-arts ! Désolé ! (mais bon, c’est aussi une petite « vengeance » gentille pour ton absence Lou ^^)

Merci Lou pour ce profond témoignage !

Même le mot chaussette est dégueulasse. Ca fait sale, ça ne donne pas envie. Chaussette. Un mot à ne pas prononcer dans une partie de jambe en l’air.

La troisième patiente de cette réunion a justement parlé de ces mots interdits : Cindy ! Cette frustrée du sexe (si, si, elle l’est, même avec un prénom comme ça (c’est vrai ça, ça fait prénom de téléphone rose (« bonjour, HO OUI HO OUI JE ME TOUCHE LES TETONS, je suis haaaaaaaan Cindy, VAS Y VAS Y, PLUS AU FOND, PLUS AU FOND, si tu veux un entretieeeeeeeen OUI OUI OUI OUI LE CLITO LE CLITO téléphonique avec maaawa, VAS Y DEFONCE MOI LE ******* de ****** PLUS ***** ET ***** AVEC **** TROIS DE TES COPAIIIIIINS, ça te coûtera 3€ la seconde »))) cette frustrée du sexe disais-je, est venue nous parler des phrases soi-disant perverses qui, en réalité, ne le sont pas. Ce qui est assez contradictoire avec son prénom qui fait prénom de téléphone rose, mais bon.

Cindy : les mots pas doux

Bonjour, je m’appelle Cindy

BOOOOOOOONJOUR ho oui le clito le clito CIIIIINDY

Messieurs, cette partie est pour vous. Ne nous voilons pas la face, c’est plutôt de vous (pas tous, mais lisez quand même, on ne sait jamais) que viennent ces phrases pourries, qui ruinent tout. Alors voici les phrases à ne jamais prononcer, dans la vraie vie, quand vous avez le cul à l’air, avec votre partenaire.

– J’adore ta ch*te. -> Sauf si votre partenaire à un chat, qui s’avère être une femelle, c’est non !

– J’ai une grosse b*te quand même, non ?! -> Heu… Non. Mais panique pas, parait que notre point G est situé à 3 ou 4 cm après l’entrée de… la grotte. Donc même un petit engin peut faire l’affaire (c’est Le Psy qui doit être rassuré…)

– T’aimes ça hein ?! -> Si t’as besoin de demander, c’est que t’es mal parti. Si ce n’est pas flagrant, c’est soit qu’elle est timide, soit qu’elle est muette, soit que c’est bof, mais là je ne peux rien pour toi.

– C’était bon ! T’en as pensé quoi ? -> Oooh la ferme ! Tu veux pas non plus un debrief écrit sur copie double ? Si elle semble crevée, un sourire débile aux lèvres, c’est que c’était bon. Si elle est déjà partie mettre une tournée de linge et passer l’aspi, c’est que c’était pourri.

Cette liste est non exhaustive, donc en cas de doute, tais toi, tout simplement, et ça devrait aller !

Perso, je n’ai jamais compris comment on peut parler pendant les parties de jambe en l’air. Parce que c’est très mal poli de parler la bouche pleine. (Je vous avais prévenu ou pas que cet article allait être poétique?)

Et sinon, est-ce qu’il y a une autre personne présente à cette réunion qui souhaite ajouter un truc ? Miss Mayo ? Un truc à dire ?

Miss Mayo : prout

Untitled-2

Merci pour ce vibrant témoignage miss Mayo. Et quand je dis vibrant, au sens propre comme au sens figuré. Les prouts vaginaux, en voilà un maux bizarre ! Un phénomène naturel qui fait péter le petit minou de madame. Transformant le petit minou mignon en grosse chatte dégueulasse.

En parlant de pets, il faut que je vous raconte une anecdote débandante. J’ai une particularité physique : j’ai un énorme trou au niveau du torse, entre les deux tétons, un peu en dessous. Oui, je sais, c’est spécial. Large de 4 cm de diamètre pour 3 cm de profondeur. Ma copine adore s’en servir comme bol à MnMs. Mais là n’est pas le propos. Lors de notre première fois, je me suis… Enfin. Je me suis allongé sur elle, je ne vais pas vous faire un dessin, et un phénomène particulier s’est passé. Son sein est entré dans mon trou, faisant un gros effet ventouse et produisant un énorme bruit de pet dégueulasse. La première fois la pluuuuus étrange au monde. « HA J’AI LE SEIN COINCE ! » « Attends, je le dégage » prouuuuuuuuuuuut. « C’est toi ? » « Bah non ! C’est pas toi ? » « Bah non !!! …. MAIS C’EST QUI !??? »

Bref, très très étrange.

Heureusement, ces pets n’ont pas d’odeur. Et là, PAF, Jean-Michel Transition, Raphie a tenue nous parler des odeurs !

Raphie : Les odeurs

Bonjour je m’appelle Raphie,

Boooooonjouuuur Raphie !

Je tenais à apporter mon témoignage sur une chose particulière qui me fait débander DIRECT pendant le sexe : LES ODEURS !!! Je suis du genre tolérant mais là c’est rédhibitoire ! Imagine un peu la scène : Tu es tout feu, tout flamme avec ta moitié ! Le moment des préliminaires a sonné ! Tu commences à embrasser le cou ; les seins ; le nombril…. Et là tu commences à sentir qu’il y a un truc pas net ! Tu ne t’avoues pas vaincu pour autant ! Tu continues ta descente et là tu te demandes si tu vas bien te retrouver en face de la bite de ton mec ou alors en pleine foire au roquefort qui serait resté 3 jours en plein soleil !!! Ou alors la chatte de ta nana qui a des relents de moule avariée !!! T’essaye de remonter en vitesse l’air de rien mais moi, ça me coupe la chique !!! Et je ne te parle pas des odeurs de pieds, de mauvaise haleine, de dessous de bras, etc… Allez continuer sans moi, je vais vomir et je reviens ! ^^

Et comme le dit un célèbre dicton d’un moine breton : « Pour baiser, faut avoir le nez bouché ! »… Et encore, ce n’est même pas sûr. Parce que faire des bisous ou bien du sexe oral en apnée, ce n’est pas idéal non plus.

Autre chose d’étrange dans les parties sexuelles. Lorsque les deux amants commencent à tourner autour du pot, si je peux utiliser cette expression, madame ou monsieur a souvent une idée bien étrange. Vouloir pimenter le sexe. Alors, je déconseille fortement le piment d’espelette. Parce que ça fait mal. J’ai testé, j’ai ma bite qui a joué au toréador pendant une semaine. Toute rouge à bouger pour un rien et douloureuse.

Une de ces idées est l’ajout de petits jouets. Miss Pivoibulle a une ENORME expérience dans ce domaine.

Miss Pivoibulle : les godes

Bonjour je m’appelle Miss Pivoibulle.

Boooonjouuuuur Miss Pivoibuuuulle !

Je fais partie pour ce mois-ci (bah oui par sûre qu’il veuille rempiler une seconde le grand manitou) de la réunion d’anonymes  « les sujets surprises de Monsieur le PSY » et pour ma première, du cul du cul du cul enfin ce qui vous coupe l’envie de pratiquer, LE tue l’amour… J’ai donc fouiné et suis tombée notamment sur les merveilles suivantes…

81pzylox2il-_sl1500_Le vibro nain? Oui Oui?? J’hésite là enfin pas pour la réponse c’est non non sûr de sûr…Ou comment avoir des nains dans notre intime jardin vomi numéro un..

f66010c8862bc420ae01a3ffbe2b7fb4d7c1e9f6Là je dis tu hésites vachement avant de téléphoner à qui que ce soit et surtout à ta maiiiisoonn

hcp-jfr3vexfncalmzu73pyp5ukAh un aieul des vibros qui veut tenter Mesdames??Entre le métal la marque au croupion et se faire empaler ils nous vendent du rêve hein..

sextoys-star-wars-800xHistoire de placer un « dans ton cul » bah oui c’est là qu’il faut l’enfiler..Ou comment définitivement sombrer du côté obscur de la force dans tous les sens du terme.

HO ! J’avais le même sur Dark Vador ! Et il parlait. Il disait « Jeee suis ton père ». J’adorais. C’était ma période complexe d’oedipe inversé… BREEEEEEEEEF !!! (parfois je m’auto-dégoute dans mes propres écrits)

Notons que ces godes sont issus de la collection privée de Miss Pivoibulle, que vous pouvez retrouver dans le prochain Tellement vrai sur NRJ12 : « j’ai la plus grande collection de godes de France, mais mes étagères Ikéa sont trop petites pour tous les poser »

Pour conclure, je ne sais pas si cette réunion d’anonymes a pu libérer nos frustrées sur ce qui les déçoivent ou ce qui les dérangent dans le sexe…

On a tendance à idéaliser le sexe. Le voir plus grand, qui dure plus longtemps, qui fait aller plus loin… Comme le disait le célèbre philosophe du 21ème, Olivier Mine, présentateur de Fort Boyard « toujours plus haut, toujours plus loin, toujours plus fort !!!! » Mais le sexe a bien des faces cachées….

A part ça ? Tout va bien !

 






Note de fin

Merci à toutes et à tous d’avoir lu cet article jusqu’au bout !!!!
Et surtout un énoooooorme merci à tous les blogueurs qui ont participé ! Vous êtes géniaux les gens ! Géniaux et d’une gentillesse incroyable, j’espère que vous vous êtes autant éclatés que moi sur cet article.
J’incite TOUT LE MONDE à vous rendre sur les blogs de mes invités pour ce collectif ! Avec par ordre d’apparition :

Dr Filou

May

Quand même :

Lou le loup

Cindy

Miss Mayo

Raphie

et

Miss Pivoibulle !!!!!

Encore un énoooooorme merci les gens !
Pensez à cooooommenter et partager à fond !!!
A bientôt ! Le prochain article collectif sera le mois prochain et il y aura pleeeein de mamans et de papas. Mais je ne vous en dis pas plus.

Pour me contacter :

mon profil Hellocoton

mon profil facebook

mon twitter

mon profil inspilia !

Publicités

6 réflexions sur “La réunion des déçus du sexe anonymes

  1. Merci à toi pour ce moment de fou rire! Article passionnant s’il en est et définitivement fendard. Mention spéciale à Cindy et sa réaction à la question « T’en as pensé quoi » qui m’a plié en deux pendant une demi heure!

    J'aime

Tu laisses un petit commentaire ? S'il te plaît !?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s