La crise d’angoisse

carnetJe le sais, je l’ai toujours su, vous imaginez que je suis un gars fort, bien dans ses baskets, que rien ne peut déstabiliser ? Et bien, aujourd’hui je vous le dis, désolé de détruire un mythe, que dis-je, de détruire LE mythe, mais je ne suis pas ce gars. NOOOOON… Je suis un gars qui a du mal à soulever un pack d’eau, qui ne porte pas de baskets parce que sinon je pue des pieds et j’ai des sueurs quand je vois un petit peu de sang…. Ouais j’suis une grosse lopette en vérité. NOOON chers lapinous, n’essayez pas de me contredire, vous ignorez tout de moi ! Tout ! Et aujourd’hui je vous dis tout. Tout ! J’ai des verrues aux pieds. J’ai deux poils aux tétons qui se battent à celui qui poussera le plus vite. Je me décrotte le nez. Et surtout, SURTOUT, dans la vie de tous les jours, je suis handicapé par quelque chose qui m’est insupportable. Je souffre d’un mal nommé « crise d’angoisse ». Aujourd’hui, je fais tomber le voile.

Ce dessin et ce jeu de mot sont vraiment de mauvais goût....
Ce dessin et ce jeu de mot sont vraiment de mauvais goût….

Voici le plan de l’article. Le plan de l’article que j’ai fait pousser au soleil entre les plants de tomates et les plants de radis. (oui cette vanne est tirée par les cheveux (AÏEUUUUH ma perruque!))

  • I) Les crises d’angoisse, mais c’est quoi ma bonne dame ?
  • II) Historique de mes crises
  • III) Les solutions ?

Point numéro un bâton, parenthèse : Les crises d’angoisse de la mort qui tue pas mais que t’as l’impression que tu vas mourir tellement ça t’angoisse de la mort qui tue : c’est quoi ?

Regardons un petit peu ce que dit doctissimo sur les crises d’angoisse :

« Les crises d’angoisse (crisus tasleschocottus) sont des maladies incurables provoquées par un cancer de la narine droite. Les médecins qui se sont penchés sur cette maladie sont tombés dedans. »

trou tombé

… Bon………… Regardons plutôt le site wikipédia  :

«Une attaque de panique (également appelée crise d’angoisse ou crise de panique) est un épisode transitoire de sensations de peur (anxiété) et d’inconfort plus ou moins intenses, d’installation typiquement brutale et durant quelques minutes à plusieurs heures.  »

Bien, maintenant que le décor est planté (à la mode de chez nous, on le plante avec le nez, à la mode, à la mode…), décortiquons un petit peu la chose.

Capture

Quand ?
Une crise d’angoisse peut arriver n’importe quand et n’importe où. J’en ai déjà eu en voiture, au restaurant, dans des amphithéâtres, dans les transports en commun, dans………….[…]………… Dans mon lit à regarder « mon incroyable fiancé », dans le cul de ta mère………..[…]……………. Durant mon épreuve de bac de sciences économiques et même sur mes chiottes (je peux dire que à ce moment là, ma crise d’angoisse m’a bien fait chier (putain j’suis trop un poète)) Et lorsque j’en fais, je peux vous dire que c’est loin d’être une partie de plaisir !

Quels sont mes symptômes ?

  • Petit 1 : j’suis con…. Mais ça n’a aucun rapport avec la crise d’angoisse
  • Petit 1 : j’ai l’impression de crever. Pas comme un ballon, mais comme un pauvre vieux durant une canicule. Ouais, comme une merde.
  • Petit 2 : Je me sens oppressé. Comme si on m’appuyait sur la cage thoracique. Comme si une personne de 500kg me faisait l’amour, allongée sur moi, tout en usant de mon mauvais trou.
  • Petit 3 : j’ai des nausées... Comme si une personne TRES TRES sale de 500kg me faisait l’amour, tout en usant de mon mauvais trou.
  • Petit 4 : je tremble. Comme si cette personne usait de mon mauvais trou avec un vibro… Ou avec un marteau piqueur.
  • Petit 5 : j’ai chaud… Bon, vous avez compris la métaphore, je ne vais pas plus loin.
  • Petit 6 : j’ai le cœur qui bat plus vite qu’un homme qui bat son enfant à coup de ceinture.

NON je ne ferai aucun dessin sur la comparaison de ces symptômes, NOOOOOON !

Ces symptômes sont très violents et brutaux. Agressifs même. Et ce ne sont que les principaux. D’autres existent comme la sensation d’une catastrophe imminente, le manque de respiration, des sueurs froides, des frissons, des palpitations, des sensations d’étranglement, des vertiges, des sensations d’évanouissement, des sentiments d’irréalité, des sensations d’engourdissements, de la diarrhée…. Bref, c’est Jackie et Michel dans le corps.

Non seulement ces symptômes sont violents, mais dîtes-vous aussi que mes six petits points se passent en même temps ! Et durant une durée indéterminée, de 15, 20 minutes, à 2 heures ou même plus. J’ai déjà eu une crise de 3 heures, m’empêchant d’aller en cours. Vous voyez-vous vivre un enfer pendant 3 heures ?

psysm

Ces crises ne sont pas sans conséquences… Elles épuisent.

A quelle fréquence( radio ? Sur 88.3, radio angoisse) ?
Cela dépend de mon état de stress. Hors-période de stress j’en fais une fois toutes les 3 semaines, un mois à peu près… Pendant le stress ? Tous les 2, 3 jours. Mais cela peut largement varier. A l’heure où j’écris ces lignes, je suis en plein concours. Un concours très important pour la suite de ma carrière. Je fais une crise ou un début de crise par jour. Là, à l’heure où j’écris, cela fait exactement 7 heures et 32 minutes sans crise….

Quelles sont les causes ?
Bonne question ! Je n’en sais absolument rien ! C’est rassurant ! Je ne bois pas, je ne prends pas de café, je ne fais rien qui pourrait m’exciter (hormis imaginer ma copine nue, mais ça c’est une autre histoire), je fais tout pour me calmer le plus possible, je tente à tout prix à tout moment de rester zen… Je sais juste que le stress augmente la fréquence de mes crises.

épée damoclès

Point numéro deux bâtons, parenthèse : Il était une fois l’histoire d’une crise…

Je vais vous raconter une histoire les enfants. L’histoire fabuleuse du criseur qui crisait. Ce criseur vivait tranquillement, dans un joli petit port de Normandie….. Non pas Dunkerque, j’ai dis « joli »… Il était très studieux. Intelligent. Savant. Et BG. Le criseur BG. Le criseur BG humble. Ce criseur avait environ 17 ans. Un beau jour, une fée passa par là. La fée Lation Stinière Sée (tu crois que c’est facile toi de trouver le nom d’une fée???) grise à pois vert. Oui, elle se nommait la fée grise à pois vert. (Il existe la fée bleue, la fée rouge, alors ma fée s’appellera la fée grise à pois vert. )

La fée grise à pois vert s’approcha du criseur et lui fit :
«-Hoooo Criseur. Je sens en toi quelque chose de grand ! De puissant !
-Ha oui ?
-Ouiiii ! Car je sens…. Je sens le nouveau déodorant Aze parfum alcool aux fruits rouges ! »

Aze
Sur ce dessin on dirait plus un suppo qu’un déo, mais bon, on fera avec !

(Oui, des blogueurs se font du pognon en faisant du placement de produit, alors je vais faire pareil désormais ! Des soussous, des soussous, des soussous !!!)

« -Pour avoir mis ce déodorant Aze parfum alcool aux fruits rouges durée 150 heures de fraîcheur, dermo-testé sur des lapins angoras, seulement à 1€50 chez Carrefour et 1€49 chez Leclerc parce que Leclerc est moins cher, je souhaite t’offrir un don.
-Quoi donc fée grise à petits pois verts de chez Bonduelle, dont la texture est tendre et à cuire en 2 minutes, à 3€57 chez Auchan et à 3€56 chez Leclerc parce que Leclerc est moins cher ?
-Je vais t’offrir la capacité de supporter le poids du monde !
-…. C’est à chier ton cadeau !
-Que voulais-tu ?
-Bah j’aurais préféré largement une blanquette de veau de mon boucher à -50% soit la blanquette à 3€79 chez CocciMarket et à 3€78 chez Leclerc parce que Leclerc nous faiiiiiiit chier d’ailleurs lui !
-Ho ! Je suis déçu de ton comportement cher criseur. Pour ce faire, je vais te punir ! Tu auras comme don de souffrir sous le poids du monde ! »

Et la fée grise à pois vert s’en alla dans un rire démoniaque. C’est alors devant l’ampleur des responsabilités du criseur qu’un poids se fit ressentir… Cela commença une des premières fois avant de disséquer le cœur d’un porc en cours de bio……… Oui, je sais, c’est ridicule, mais c’est comme ça que ça c’est passé. Le pire c’est que cela ne faisait pas du tout stresser le criseur, au contraire, il était super content de trifouiller le coeur d’un porc !!! Obligé d’aller à l’infirmerie pour se calmer…. Puis les crises devinrent plus fréquentes… La première conséquente fut le jour du passage du permis. Deux heures allongé avant de le passer. Deux longues heures de cauchemar. Encore des crises par-ci, par-là, une énorme durant l’épreuve du bac de sciences économiques, avec diarrhée en supplément cadeau.

cadeau caca
Cadeau !

Et le jour où le criseur emménagea dans une nouvelle ville pour ses études, une crise par jour minimum pendant presque deux mois… Cinq plus tard, le criseur continue de criser, encore aujourd’hui. De grosses angoisses à cause de son concours pour être prof. Et les crises sont devenues fourbes. Non seulement elles peuvent apparaître à des moments où il n’y a pas besoin d’angoisser, mais en plus elles se déclenchent de plus en plus par angoisse d’angoisser !!! Oui, oui ! Le criseur provoque des crises d’angoisse à cause du stress généré par une possible nouvelle crise d’angoisse ! Oui, oui ! Le criseur est con !!!

Point numéro trois bâtons, parenthèse : Des solutions, des solutions, des solutions, des solutions !

Bien sûr, j’ai essayé de trouver des solutions pour retirer ces crises. En voici quelques unes que j’ai développé, presque toutes infructueuses !

Pendant la crise

Pendant la crise je n’ai envie que d’une chose : me barrer et m’allonger, jambes repliées sur moi. Et je ventile. J’hyper-ventile même. Respirer à fond, respiration abdominale, c’est un moyen sûr. Puis il faut boire aussi. Je recherche la fraîcheur. Pour ça, j’ai un atout : mes mains sont toujours froides. Du coup, en général, je tire partiellement mon tee-shirt et je mets mes mains sur mon ventre et sur mon visage… Et il faut se focaliser sur autre chose, si quelqu’un est à côté, je me concentre sur ce qu’il dit…… Mais la plupart du temps les gens se penchent sur moi et me font :
« ça va ? T’es sûr ? T’es pas bien ? »
BAH NON J’SUIS PAS BIEN CONNARD !!!! CA SE VOIT NON ???
« Tu vas mourir ? »
MAIS OUI ! JE VAIIIIIS MOURIR !!!!! Mais PARLE-MOI D’AUTRE CHOSE ENCULE !!!!! TA MERE SUUUUUCE DES BITES EN ENFER !!!!

çavamieux

Si personnes n’est à côté, j’allume la radio ou je regarde la télé. Rien de tel.
« Et nous venons d’apprendre le décès d’une trentaine de personnes suite à un attentat » BHAAAAAAAAAAAAA !!!!!!!!

Après, avec le temps, j’ai appris à repérer une crise qui arrive. Dans ce cas, pas d’hésitation, je m’allonge calmement et je respire….. « Il faut que tu respire. Ca sert à rien de le dire » MAIS TA GUEUUUUULE !!!!!

Les médicaments

Oui, je me drogue aux médicaments. Oui, je sais, c’est mauvais, mais c’est un moyen que j’ai trouvé pour éviter les crises. Je vous rassure, je n’en prends que en période de gros stress. Au départ, je marchais au stressam. Une fois par jour. Puis rapidement deux par jour. Je sais que ce n’est paaaaas bien, mais je l’avoue ici, en ce moment, pour mon concours, j’en suis à deux stressam, plus six comprimés de sédatif PC par jour. Avec ça, je n’ai pas de grosses crises qui se déclenchent, mais des petites ou des débuts…. Cela peut être nocif, mais quand vous vivez ces crises, je peux vous assurer que vous êtes prêts à tout…

Les remèdes bizarres

J’ai même été jusqu’à m’adonner à des pratiques bizarres !!!! Pendant un temps, j’avais toujours dans ma poche une pièce. Je m’étais persuadé que ça permettait d’éloigner les crises si je la touchais souvent…. Ouiiiiii, je vous l’ai dit plus haut, j’suis con.

J’ai aussi lu sur internet un « remède » : se lécher le bras et sentir sa salive… Ca ne marche pas mais ça permet de penser à se racheter du dentifrice !

pub dentifrice

Et la plus ridicule, celle aussi que j’assume le moins : pendant une petite période, au début de mes crises, je m’étais persuadé qu’il fallait que je « vide » l’air de mon ventre pour retirer les crises… En pétant. Du coup, le soir, dans mon lit, je prenais des positions bizarres en faisant la chandelle et en levant mon anus au ciel pour prier péter….

Quand vous souffrez de ces crises, vous êtes vraiment prêt à n’importe quoi. Si on me disait qu’il fallait que je me fasse manger par une mante religieuse, je le ferai !

La magnétiseuse

La voilà ma mante religieuse ! J’ai consulté une magnétiseuse contre les crises d’angoisse. Il n’y a pas si longtemps, en décembre. Là non plus, je n’assume pas. Ma famille m’avait dit qu’elle faisait « des miracles » et qu’elle pouvait communiquer avec les morts…. Donc j’ai testé ! Je suis allé chez elle. Une toute petite femme malgache. Elle m’a installé sur son canapé, a allumé une bougie et a pris une pierre violette.

Capture
C’était ce genre de pierre, une améthyste…

Pendant une heure elle a agité la pierre sur mon ventre en me parlant.… C’était drôle ! Je me suis retenu de rire à plus d’une reprise !
« Hoooo, c’est noir et sombre dans votre ventre ! »
…… Bah oui, j’ai pas l’électricité là-dedans ! Elle s’attendait à quoi ? Des ampoules LED ?

« Hooo, vous êtes quelqu’un de renfermé. Je suis sûr que vous avez une relation conflictuelle avec votre famille »
Bah non…. Pas du tout ! J’aime ma famille plus que tout ! Elle est conne elle !

« Hoooo, je sens que vous êtes quelqu’un qui ne rigolez pas souvent, voir pas du tout »
…………………………………………………………. ……………………………………………….. … … … … … Heu…. …… Je vous laisse le temps de réflexion un petit peu pour vous imaginer ma tête quand elle m’a dit ça… … C’est bon ? … Pensez bien à mon caractère…. … … … Je détiens un blog d’humour, je suis le roi incontesté des vannes pourries pour mes amis, j’ai le rire très facile, trop facile même, je rigole vraiment pour un rien, je joue à insulter pour de rire des gens…. Et je ne rigole pas souvent ??? Sérieusement ??? ET MON POING DANS SA GUEULE CA VA ETRE RIGOLO ?!magnetiseuse

« Bon, je vois que ce sont vos examens qui vous perturbent… »
Ha bah enfin un truc de vrai ! Donc je lui ai expliqué mes deux gros examens : mes partiels qui se déroulaient une semaine après et mon concours. Elle m’a répondu :
« Ha oui je vois. Mais si je peux vous donner un conseil, ce sont les examens de la semaine prochaine qui seront les plus compliqués et les plus stressants pour vous, ne vous occupez pas de trop de votre concours »……
……MAIS ELLE EST CONNE EN FAIT NON =D ? (je me sens obligé de mettre un smiley sur ce coup là, parce que c’était trop fort!) Si j’ai mon concours, pas besoin du partiel et 95% des présents ont eu leur partiel contre 20% de chance au concours !!! Magnétiseuse de mon trou de balle ouais !!! Cependant, je suis mauvaise langue (ma copine me le dit souvent) En effet, tout ceci a bien marché ! Elle a a bien fait disparaître quelque chose ! Non, pas mes crises d’angoisse, mais elle a fait disparaître 30€ de mon porte-monnaie ! (salope!)

visage crise angoisse

Bref, tout ceci pour dire que mon état n’est pas très joli, joli. Et j’en ai ras le cul de ces crises… Si jamais quelqu’un a une solution…………….

Mais à part ça ? Tout va bien !





Note de fin de l’angoissé :

Un article plus intime que d’habitude. Mais j’avais besoin d’en parler et surtout : d’en rire. 
Merci à toutes et à tous d’avoir lu jusqu’au bout !
Les dessins sont de moi, merci de ne pas y toucher, propriété privée ! Les images de l’améthyste et du chou sont libres de droit.
Pour la citation issue de wikipédia, c’est là : http://fr.wikipedia.org/wiki/Attaque_de_panique

Pensez à commenter et partager mes lapinous !
Pour suivre un psy :
mon profil Hellocoton
mon profil facebook
mon twitter
mon profil inspilia !

Publicités

16 réflexions sur “La crise d’angoisse

  1. je faisais énormément de crise d’angoisse entre mes 15 et mes 17 ans. Et c’est juste horrible. Le médecin m’avait filé un médoc que je devais prendre si j’en ressentais le besoin pendant la crise (je devais prendre 1/4 du médoc stp ! imagine le bordel ?! mais je me souviens plus du nom, je vais chercher ça). Ca me faisait dormir et la crise passait. Moi les crises étaient le soir au moment de dormir…c’est juste atroce. Je peux encore être sujette à ça mais c’est plus rare maintenant. Ce com est inutile parce que je n’ai pas de solutions mais sache que je compatis et que je comprends… courage mon lapin 🙂 bisous

    J'aime

    1. Les médocs qui font dormir pour oublier une crise, quelle belle connerie ! Surtout quand tu dois passer un examen, examen te déclenchant une crise, crise soignée par le médicament, médicament empêchant de passer l’examen car te faisant dormir….
      Mais non ton com n’est pas inutile ! Merci pour ton témoignage qui est tout à fait…….. Bouleversant

      Aimé par 1 personne

  2. J’ai une amie qui est comme toi du coup je compatis grandement.
    Bon, je viens de regarder dans « Le manuel de survie l’intégrale pour se sortir des situations inextricables… ou presque! ». Ils disent : 1-il faut comprendre que tu es en proie à la panique et ne pas paniquer du coup. 2-Desserre tes vêtements pour être à l’aise (limite fous-toi à poil) 3-contrôle ton souffle en respirant lentement 4-pense à autre chose mais tu la fait déjà 5-sois naturel et dis-toi que c’est fini et que tout va bien. Et en paragraphe de fin ils mettent « Savoir que vous pouvez surmonter une telle crise en diminuera nettement les risques d’apparitions. A l’inverse, savoir que vous êtes souvent victime de ces crises et incapable de les surmonter augmentera les chances d’y être confronter ».
    Voilà j’espère que ça t’aidera un poil.
    Sinon, moi, ta bouteille de déo je l’ai pas prise pour un suppo au début. Mais je dois avoir l’esprit trop tordu pour voir les choses comme tout le monde….
    Bon courage en tout cas

    J'aime

    1. 1-ne pas paniquer parce qu’on panique ? Tu as déjà essayé de ne pas chier quand tu as la diarrhée ?
      2-Désserer les vêtements : OUI ! Ca c’est une bonne méthode ! En général je me mets torse-nu si je peux. Ca permet de se sentir plus « léger » ^^
      3- Respirer lentement, non, faire une respiration abdominale, oui.
      4- Penser à autre chose durant une crise…. C’est aussi « simple » que de penser à un truc dégueulasse pendant l’amour pour retarder une éjaculation… (Je suis poète !)
      5- être naturel ? …… Non ! On s’en fiche, ça bloque plus qu’autre chose !

      Merci beaucoup pour ton commentaire Valkia ! C’est gentil ! Mais le manuel me semble aussi efficace qu’un conseil de bistrot :/
      PS : GROSSE DEGUEULASSE !!!…. Mais c’est vrai que maintenant que tu le dis, on dirait un gode…

      J'aime

  3. Hello,

    Oh bah je me sens moins seul dans ma connerie!
    Tout pareil chez moi et oui j’ai l’impression de mourir à chaque fois!
    Hier, nouveau traitement pour moi quotidien, on va tenter on verra bien.
    Plus 1h30 de relaxation / semaine pour essayé de désamorcer mes crises quand mon palpitant s’emballe, après c’est mort.

    Je verrai bien ce que ça donne ^

    J'aime

  4. J’en souffre également depuis 3 ans et j’aime la façon dont tu as écrit ton article 🙂 Je compatis et du coup je me sens moins seule ! Ce commentaire n’est pas très constructif mais je t’adresse tout mon soutien, il faut le vivre pour comprendre la souffrance que ça peut engendrer. Perso je ne prend plus aucun médocs (au tout début, Xanax mais j’ai vite arrêté), j’essaie de me « soigner » avec le sport, la respiration abdominale, yoga… Aujourd’hui j’arrive à vivre avec, je me force beaucoup. Plein de courage à toi ❤

    J'aime

    1. (Hoooo j’ai même des stars de disney qui m’écrivent maintenant ! Bambi !!)

      Merci beaucoup pour ton commentaire ! J’ai l’impression que seul un gros gros travail sur la respiration aide à améliorer les crises !
      Merci à toi aussi ^^

      J'aime

  5. Coucou le psy !

    Alors je peut te dire que cet article m’a beaucoup émue car je souffre aussi de crise d’angoisses, je me suis donc en partie reconnue dans ton article..
    Et oui c’est pas facile de vivre avec cette saloperie mais faut tenir bon et se battre au quotidien.. (le dessin de l’épée de damoclès c’est tout a fait ca au passage !)

    Si je peut te conseiller un site qui t’expliquera en detail ce qu’est exactement une crise d’angoisse d’un point de vu scientifique et comment les combattre ce sera : http://www.deploie-tes-ailes.org

    Ce site m’a beaucoup aidé quand mes crises ont commencé a s’enchainer tout les jours, j’ai bien faillit toucher le fond a cette periode pas si lointaine mine de rien (Fevrier 2016) je ne mangeait plus, et passait mon temp a pleurer a force de me battre contre moi meme, je voulait mourrir… J’ai du voir mon médecin et il m’a prescrit des anxiolytique (j’été pas trop pour mais bon j’était tellement mal que comme tu l’a dit on est pret a tout), aujourd’hui je vais un peu mieux et commence le sevrage..

    Un bon conseil pour se calmer serait la respiration abdominale et diverses technique de sophrologie (https://www.youtube.com/watch?v=l68RrTZQdlk&list=LLZe561AItmj4Op5vBbeVfuQ&index=3 Cette video de sophro devrait t’aider), et une activité physique regulière pour evacuer ton trop plein d’énérgie..

    Voila desolé pour le pavé ^^

    Ah et surtout n’oublie pas, le rire c’est la santé (et la connerie aussi !) 😀

    J'aime

    1. Bonjour =) Merci beaucoup pour ce témoignage et pour les liens. Je vais aller zieuter cela.
      Après, je touche du bois, mais je n’ai pas refait de crises depuis novembre. J’espère que ça continuera comme ça, vraiment…
      Courage à toi !

      J'aime

      1. La fréquence d’aparition des crises c’est vraiment aléatoire.. ca peut etre tout les jours comme aucune pendant plusieurs semaines ou mois et apres selon la periode ca change.. je sais que en ce qui me concerne j’ai fait ma premiere en 2009 et comme a l’époque je ne savait pas encore ce que c’était je n’en ai refait que une ou deux par la suite, c’est a partir du moment ou j’ai su que c’était des crises d’angoisse que je fesait qu’elle ont été de plus en plus fréquente, justement parce que j’avait peur des symptomes et du coup d’en refaire.. c’est un cercle viscieux et il est tres dur d’en sortir.. l’essentiel etant de ne pas rentrer dans ce cercle.. (On l’aura jamais deviné XD)

        Bref… courage a toi, je te souhaite de plus en refaire !! ^^

        Aimé par 1 personne

Tu laisses un petit commentaire ? S'il te plaît !?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s