Djy est mort [Les successeurs : Pixou]

carnet

IL EST MORT ! J’ARRIVE PAS ENCORE A Y CROIRE ! DJY EST MORT !

♫  IL EST MORT ! IL EST MORT ! IL EST MORT-MORT-MORT ! MORTIFÈRE MORTIFÈRE, MORTIFERE-FERE-FERE ! FÉROCEMENT , FÉROCEMENT, FEROCEMENT-MENT-MENT !! MENSTRUEL,MENSTRUEL, MENSTRUEL-EL-EL !!♫ 

Quoi quoi quoi !? Moi !? Ravi ?! Mais bien évidemment ! Depuis le temps que je rêvais de le niquer, ce connard ! … Et bah là, je ne pourrai plus !

Bonjour à tous ! Et bienvenue pour cette édition spéciale consacrée à la mort de Djy !

Vous devez vous demander qui je suis…. Pixou : Elfe-barde niveau…1. Novice, débutant, truc de base, quoi (sympa, le pléonasme !). Quand je serai psy’, mes patients les plus fous auront l’air normaux à côté de moi. Pourquoi ? Je suis sadique sur les bords, lâche, masochiste mais pas trop, grande gueule mais pas trop, très porté sur la baston et un peu aussi sur la boisson, d’une imagination débordante allant de pair avec ma personnalité délirante (« délirante » à prendre dans le sens « psychotique » du terme), mythomane mais pas trop, têtu mais pas trop. Malgré tout cela, des gens sont assez fous pour m’apprécier… Comme quoi, le monde tourne vraiment pas rond. Oh, et accessoirement, j’ai supporté l’autre tâche de Djy’ pendant deux ans de suite en cours de Freudologie avant que notre divorce soit prononcé et qu’il ne trace son chemin vers un autre parcours que le mien. Alors bon, quand j’peux me foutre un peu de sa gueule…. J’en profite !
Exceptionnellement, je remplacerai le temps d’un article (avant de me faire moi-même remplacer par d’autres remplaçants) votre néchronique-niqueur préféré, à raison d’infaisabilité temporairement définitive (à moins, bien sûr, que cet espèce de machin-chose au physique ingrat ne se retourne dans sa tombe au moment où je vous parle et ne décide d’aller faire un saut à Carrefour s’empiffrer d’orange sanguine en bredouillant « brain brain » de sa voix monocorde et, dans sa soif insatiable de sang, ne décide de braquer une vieille à la recherche de son portable high-tech dernier cri avec connexion internet haut débit et, après s’être sustenté de son pancréas entre le rayon fruits et légumes et le stand de sushis, parvienne à se connecter jusqu’à sa propre page Facebook et vous écrire une ultime vanne pas-drôle dans laquelle il expose son testament. Une ultime vanne pas-drôle qui s’encastrera tellement dans votre cerveau que finalement, c’est vous qui vous retournerez…. Encore aurait-il fallu que nous soyons dans The Voice et que Djy chante aussi bien qu’il baise, ce qui n’est pas peu dire sur ses pathétiques petites performances dans le cadre d’un coït pouvant mener à des contractions périnéales et intra-vaginales ! Mais là n’est pas le propos….).

Souvent, lorsque l’on perd un proche auquel on tenait beaucoup, une des premières questions qui se présente est la suivante : Comment est-ce arrivé ?

Pour répondre à cette question, je me suis moi-même rendu sur place ! A l’hôpital, on m’a annoncé qu’il était mort de « causes naturelles ». Un détail que je trouvais très intrigant car si sa santé mentale était quelques peu discutable, sa santé physique était optimale (la branlette étant une très bonne technique d’auto-conservation de l’homme au travers du temps, à condition de ne pas en abuser, bien sûr. Et d’être assez égoïste pour sacrifier entre 20 et 150 millions de spermatozoïdes pour faire le plein d’ocytocine mais ça, personne n’en parle ! … ). J’ai donc décidé de mener ma petite enquête et, inspiré par Horatio Caine, j’ai donc enfilé une perruque, des lunettes de soleil, des fringues hyper classes et, à défaut d’avoir un flingue digne de ce nom, j’ai pris mon arc et mon carquois et je suis parti à l’aventure ! ( ♫ Ouuuuuuuh, Darling ! Ouh ouh ! Ouh ouh ! …♫ ) Je suis allé le voir à sa chambre funéraire ! L’entrée était verrouillée par un code mais, astucieusement, je l’ai déchiffré, ahahahaa ! … Non bah non, vous me prenez pour qui ?! J’ai échangé ma tenue de Horatio Caine pour celle de Mac gyver ( Tah tah tah tah ! Talamtah ! Tah tah tah tah tah TAH ! … … => Oui, oui, ceci était le générique de Mac gyver….) j’ai sorti du fil, une aiguille et un gravier et j’ai réussi à ouvrir cette satanée porte, MOUAHAHAHAHAHA ! … Mais ne me demandez pas comment, moi-même, je ne saurai vous dire.

Il y avait deux chambres d’occupées. En regardant les registres, j’ai découvert que Djy se trouvait dans la plus grande. J’ai donc ouvert la porte et me suis aventuré prudemment à l’intérieur. Et là, je l’ai vu.

Je peux vous dire que voir ce cadavre sentir la marée que même les oiseaux tombent quand ils le sentent, ça retourne ! Oh, bien sûr, on l’avait nettoyé, habillé, coiffé – pour la première fois de sa vie, il était presque beau, c’est vous dire ! Le voir comme ça m’a donné envie de bouffer du chocolat noir, allez savoir pourquoi ! Sans doute parce que dans les deux cas, en les goûtant, on peut en tirer un goût très très amer ! Et puis, dans le chocolat ou dans la mort, on a rarement les noisettes entières alors bon…

Je me suis donc approché. Je l’ai observé, j’ai tâtonné, j’ai tâté, j’ai examiné ( Enfin ! Enfin ! Depuis le temps que je rêvais de poser mes mains sur ce corps musculeux et attirant…. Non, je déconne ! C’était sec, décharné, froid et dur – pour une fois, dirait sa copine… Que, au passage, je revends sur Amazon pour ceux que ça intéresserait ! ) jusqu’à découvrir cette…. Chose.

Un soutien-gorge.

Noir. Serré ( très serré!) et contractant sa cage thoracique.

Je savais que se travestir était un de ses fantasmes les plus prégnants mais là… Il venait de le coupler avec ses tendances masochistes. En effet, aux extrémités du soutien-gorge se trouvaient des dents incrustés dans la peau, impossible à retirer. Non seulement il avait dû douiller en l’enfilant, mais l’air avait dû rapidement lui manquer (faut dire, parfois, c’est pire qu’un corset, ces machins là. Non ? … ). Un instant, je me demandai quelle mouche l’avait piqué. Était-ce une sex-tape avec sa copine qui avait mal tourné ? L’avait-elle forcé à revêtir ce soutien-gorge tueur tandis qu’elle-même avait revêtu un gode-ceinture ? Avaient-ils décidé, ensemble, d’inverser les rôles ? Était-ce vraiment ce soutien-gorge qui l’avait tué ou le gode-ceinture ? (qui aurait pu causer de vives douleurs à sa petite mimine si elle n’avait pas été assez dilatée). Et pourquoi auraient-ils choisi d’inverser les rôles ? Cela traduit-il un complexe dominant-dominé chez ce pervers narcissique doublé d’une personnalité schizotypique ? Serait-ce un surinvestissement du Ça au profit du Surmoi ? Ou bien Djy aurait-il consommé des substances illicites au cours de ses révisions pré-concours-de-l’enseignement, ce qui l’aurait complètement péter un siphon ? (et son cul, par la même occasion).

Dans tout les cas, on a envie de lui dire : Bien joué, gars !

Et puis, je me rappela de ses récents articles où il cherchait à aider les femmes à comprendre les hommes et réciproquement, les hommes à comprendre les femmes, dont le dernier : Parité, féminisme et escargots. Et là, tout s’éclaira ! Ce soutien-gorge était la preuve vivante – enfin, façon de parler – que Djy avait poussé la question « Ce que veulent les femmes » à son paroxysme ! C’est en enfilant ce soutien-gorge et en souffrant le martyr au point d’en mourir que Djy comprit quel était le plus grand souhait des femmes ! De l’air ! Voilà, ce qu’elles veulent, les femmes ! Elles veulent de l’air, du vent, de l’oxygène ! Du répit ! Elles étouffent littéralement face aux responsabilités que la Société elle-même fait peser sur leurs frêles épaules ! Notamment la responsabilité d’assurer la pérennité de l’Humanité en entretenant convenablement leur petit jardin après que l’arroseur-arrosé qu’est l’homme soit venu planter sa grosse – ou petite, ça dépend du modèle en rayon – graine au sein de la terre Gaïa ! Car il ne faut pas se mentir, messieurs ! C’est grâce à la compatibilité de leur utérus avec votre kiki que vous pouvez vous vanter de pouvoir procréer ! Arrêtons nous sur ce mot, d’ailleurs : Utérus. Dans ce mot là, il y a « Ute » (donc hutte, qui inspire le foyer, la maison, la sécurité, la protection, la chaleur!), il y a « Ter » (La terre nourricière, sans qui votre Germignon ne pourrait pas évoluer en Macronium!) et il y a « Us » ! « Us » ! Nous, pour les anglophones ! Alors que les hommes, ils ont quoi ? Ils ont un « pénis » ! « Peine-Nice » ! Déjà que le mot « Peine » inspire pas la fête du slip, si en plus votre moitié n’a pas du tout envie de finir Niçoise, il vaudrait mieux que vous arrêtiez de lui raconter des salades ! (niçoises….).

Tout ça pour dire que, en découvrant le symbole de cette mort – franchement conne, il faut le dire ! Il aurait pu choisir mieux comme fin ! -, j’ai compris que votre néchronique-niqueur a, en réalité, accompli un beau geste de liberté d’esprit, d’égalité et, s’il n’a pas prouvé à sa mort qu’il avait des couilles, il a au moins prouvé qu’il était fraternel et solidaire avec ces femmes qui s’écrasent encore et toujours face aux exigences dont elles sont sujettes.

C’est pour ça que moi, je dirais pour conclure : Ce gars là, s’il n’était pas déjà mort, eh bah il aurait vraiment creusé son trou dans son métier ! …

Condoléances à tout le monde et adieu Djy.

Comme il avait pour habitude de le dire : à part ça, tout va bien. Et tout ira mieux sans lui !

Pixou

rizetteurinetombe





Note de fin :

Pour les prochaines semaines et afin de faire continuer à vivre le blog, malgré la mort de Djy, retrouvez d’autres blogueurs ou lecteurs qui tenteront de lui succéder.
Le texte ci-dessus est écrit par votre aimable serviteur, Pixou, meilleur ami de Djy (enfin, je veux juste lui péter la rondelle en réalité donc je tente de me rapprocher de lui comme ça) et lecteur de ce blog tous les 36 du mois.

Dans le prochain épisode des « successeurs »,

La semaine prochaine :

Participez au collectif de la mort de Djy en envoyant votre hommage à ce blogueur en remplissant le formulaire suivant. Tout le monde peut y participer (à condition d’avoir un ton décalé, avec de la dérision et de l’humour)
Maximum 10 lignes par personne OU un dessin !

annonce hommage

PS final pour les naïfs : heuuuu… Tout ceci n’est qu’une fiction hein ! Djy n’est pas vraiment mort !

Publicités

21 réflexions sur “Djy est mort [Les successeurs : Pixou]

  1. C’est enormissime !!!!! Cher pixou JE TE VEUX en invité chez moi. 😃😃😃 bravo pour ce texte génial et mes condoléances pour la perte de Djy. Il va me manquer j’aimais bien me foutre de sa gueule… M’enfin Life is Life 😉 Bravo à tous les 2.

    J'aime

    1. [Ceci est un message de l’au-delà : oui, énormissime, comme le cul de ce successeur. Tellement gros, que de là-haut, nous le voyons parfaitement. On dirait une verrue sur la face de la terre. Au début, nous ne savions pas ce que c’était, du coup nous avons appelé un dermato. Mais ce dernier a préféré ingérer le produit anti-verrue plutôt que d’avoir à faire avec ce successeur. Lucide le mec. ]

      Aimé par 1 personne

  2. MOUAHAHAHA !! Quand tu veux pour la rondelle ! (Les cadavres, c’est pas trop mon trip, mais bon, des demies-noisettes en guise d’amuse-bouche, c’est mieux que pas de noisettes du tout…).

    A part ça, merci pour ces jolis compliments ! Je gère tant bien que mal la perte de cet être « cher » (mouarf !). Mon seul regret sera de ne pas avoir pu le niquer, mais bon…. J’lui aurais au moins niqué sa réputation, c’est déjà ça !

    A part ça ? Je ne suis pas fou ! (enfin, pas trop…)

    Aimé par 1 personne

    1. [Ceci est un message de l’au-delà : nous n’avons pas compris votre requête. Nous rappelons que l’homosexualité est puni de castration lors de l’arrivée au paradis ou en enfer.
      PS : nous vous remercions tout de même pour cet article]

      J'aime

      1. [ Ceci est un message de la terre-ferme : Redescends de ton nuage, mon chou. Je te rappelle que c’est TOI qui a exprimé en premier l’envie de me péter la rondelle. Assume tes pulsions réprimées, refrénées, refoulées et laisse toi prendre (oh ouiiiii !) au jeu. 😛
        PS : De rien, ce fut un plaisir ! 🙂 ]

        J'aime

        1. [Ceci est un message du paradis : apprends à lire ! C’est toi qui parle entièrement dans cet article vu que Djy est mort ! Tu l’admets souvent que tu veux lui péter la rondelle (ce qui est compréhensible, ce type est beau gosse). Alors relis bien tout ! Boulet ! ]

          J'aime

          1. [ Message de ta-mère-en-string-sur-internet : En l’espace de deux jours, j’ai dû rendre hommage à un auteur raté, répondre présent à une interview, pondre une prose à en faire frémir les p’tites femmes de Pigalle, faire semblant d’être attristé par la disparition de ton abominable et insoutenable personne. Donc un peu d’indulgence, connard !
            Amicalement.]

            J'aime

  3. Ha bah voilà, enfin quelqu’un qui relève un peu le niveau de ce blog en parlant d’ocytocine et compagnie… :p
    (Même si l’étymologie semble ne pas être ton fort, hein)

    Mais… Mais… Et Rizette, elle devient quoi dans tout ça? (Djy…? Rien à faire, mais Rizette quoi…) Elle fini en paillasson ou elle est proposée à l’adoption?

    J'aime

    1. [Ceci est un message envoyé de l’au-delà. Nous nous excusons de la méprise : attention, vous semblez trouver le successeur 1 intelligent, mais il ne l’est pas. C’est un gros con.
      Ensuite, Rizette a été abandonnée sur l’auto-route. En ce moment, elle gis dans un fossé à côté du reste d’une famille d’hérisson.]

      J'aime

      1. C’est normal que tu n’aies pas compris mon message. J’essayais, en fait, à travers toi, pouvoir communiquer avec ton créateur, ton dieu tout puissant… je ne sais pas comment tu l’appelles. Peux-tu communiquer avec lui ? Mais peut-être n’es-tu pas croyant ? Ce serait ton choix après tout.

        J'aime

Tu laisses un petit commentaire ? S'il te plaît !?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s