La résurrection de Djy [Les successeurs 5 : Raphie]

carnet

Dans l’épisode précédent : (à retrouver ici :Le retour du Djy ?)

DJY EST MORT ! L’AUTEUR DE CE BLOG EST MORT en s’étouffant avec un soutien-gorge… Cette nouvelle a eu l’effet d’une bombe, suivie de plusieurs hommages. Il est devenu le centre d’attention des conversations et des envieux : Dji, le jumeau maléfique de Djy a tenté d’usurper son identité. Pire, c’est lui qui l’a assassiné !
Trop de souffrances pour les lecteurs et blogueurs. Raphie, fais quelque chose !!!

 Je ne pouvais pas m’y résoudre ! Non Djy ne pouvait pas nous laisser comme ça ! Qu’allions-nous devenir sans sa prose ? Sans ses conseils avisés ? Je ne pouvais accepter sa mort ! NON NON ET NON ! Complètement déprimée d’avoir perdu mon meilleur ami, mon alter-ego bloguesque, je ruminais ! Oui dans ces moments-là je me pose dans un champ et je broute de l’herbe ! Ça m’aide à réfléchir ! Il fallait une solution ! Je me devais de faire quelque chose ! Pour la France ! Bon ok plus pour moi mais quand même ! Je m’attaquais à une belle touffe d’herbe quand soudain ce fût l’illumination. « Euréka ! » me dis-je en avalant bruyamment ma touffe ! Ressuscitons Djy ! Bon sang mais c’est bien sûr ! Faisons le revenir d’entre les morts ce gredin ! Restait à trouver le moyen ! Je courus à la bibliothèque la plus proche et empruntai tous les livres de magie, vaudou, et histoires de ressuscitation que j’ai pu trouver et je me dépêchais de rentrer chez moi.

            Après avoir déchargé mon 10 m3, je commençais sans plus attendre ma lecture. Le premier livre relatait une histoire de l’Egypte ancienne. On y décrit le dieu Osiris qui s’est fait buter par son frère et découper en morceaux ! Alors sa femme Isis veut le ressusciter. Elle va retrouver tous les morceaux sauf la bite. Anubis en fabrique une artificielle et pour lui donner vie Isis doit la sucer. Et hop Osiris est vivant !

……..

……..

Ouais mais non ! Mauvaise idée ! D’abord parce que Djy est entier et ensuite je l’aime beaucoup mais quand même l’amitié à ses limites ! Je me plonge donc dans un nouvel ouvrage.

Dans celui-là on y parle de La Voisin sous Louis XIV, sorcière bien connue pour ses avortements et ses potions. Il y est décrit une recette qui marche pour tout apparemment à base des entrailles d’un mort ; de venin de serpent ; d’yeux de crapauds et de poivre en grain moulu en récitant l’alphabet cyrillique un soir de pleine lune ! Curieux mélange ! A part les entrailles de Rizette que je peux choper, je ne vois pas trop comment m’y prendre et surtout j’ai de sérieux doute sur son efficacité !

Autre bouquin ! « Pour ressusciter un mort, prier très fort, pendant des jours, sans manger et sans boire en pénitence, et là vous irez le rejoindre instantanément » ! C’est quoi ces conneries ? Bon next !

J’avise un livre de vaudou. J’ai des recettes pour à peu près tout ce que je souhaite ! Cool ! Mais la majorité des ingrédients sont introuvables en France : de la fiente d’un Alligator de Louisiane séchée et signée par le président Obama ; une larme de Donald Trump (attention à manipuler avec précaution c’est radioactif et extrêmement destructeur) ; Un bout des cornes d’Hillary Clinton ! Ils sont mignons les gens mais comment on fait nous, pauvre Français ? On fait sécher une bouse de vache et on l’envoie à Hollande ? On fait chialer Sarko ? Non mais je suis curieuse en fait ! Parce que nous la première chose que l’on va réussir à choper c’est un « casse-toi pauvre con » de choix mais dans mon affaire, ça ne m’apportera rien !

 …

            Les jours passaient et j’écrémais tous les ouvrages que j’avais empruntés. Je me tournais vers les marabouts d’Afrique. Pour faire revenir Djy, je n’avais qu’à me procurer douze pattes de poulet (Habitant à côté des landes, ça allait le faire ! Quoi qu’avec la grippe aviaire j’ai un doute !). Puis je devais danser sein nus autour du cadavre de la personne à ressusciter en chantant les Lacs du Connemara. A chaque fin de tour je devais jeter une patte de poulet sur le brasier. Attends quel brasier ? Oh putain d’accord ! Avant tout il faut faire cramer le mort pour le purifier ! Ouais mais non ! Je m’en tape moi de le purifier ! Il était déjà pourri avant ça n’a donc pas d’importance qu’il le soit encore après !!

 …

            J’avais lu tous les livres, regardé tous les sites internet et rien ! Pas une seule solution convenable pour me ramener mon Djy ! Mais je devais agir ! N’ayant plus rien à perdre je décidais donc de me faire ma propre « recette » ! Un mélange de tout ! Advienne que pourra. Je décidai d’agir à la nuit venue pour plus de discrétion. En attendant je m’enfilais une saison de « The Walking dead » histoire de me mettre dans l’ambiance. Puis je préparai mon barda : Sac à dos ; lampe torche ; plaquettes de chocolat ; pattes de Rizette ; couteau ;  ciseaux ; briquet ; fagot de bois, pelle. J’ai été scout, ça aide. Et je me dirigeai d’un pas assuré vers le cimetière. Je ne savais pas où aller mais  une odeur de pisse très prononcée attira mon attention. C’était bien elle ! La tombe de Djy. De la mauvaise herbe poussait déjà. Même mort, seul le chiendent le supporte ! Pauvre Djy. Je devais faire vite. Je commençai à creuser pour déterrer le cercueil. Une planche de bois apparue au bout de quelques instants. Je mangeai une touffe histoire de me donner du courage et ouvris le couvercle. Djy était là. Implacable, froid, violet. Un comble lui qui déteste cette couleur.

Djy décédé

Pas encore décomposé à mon grand soulagement mais déjà une odeur de merde. Je remarquai immédiatement qu’on lui avait laissé le soutien-gorge criminel posé par son connard de jumeau maléfique ! La chose qui l’avait tué. En toute logique je débutai mon rituel par couper l’odieux ornement. Puis grâce à mes fagots de bois j’entrepris de faire un feu où je balançai le soutif incriminé et une patte de rizette. En regardant Djy, je trouvais qu’il avait déjà repris une couleur plus « normale ». Serait-ce mon imagination qui me jouait des tours ? Mais je devais continuer le rituel. Pour être sûre que ça marche, je mis un carré de chocolat sur le buste de Djy et je me mis à tourner autour du feu en jetant un carré à chaque tour tout en priant pour que ça fonctionne. Une forte odeur de chocolat embauma l’atmosphère. Je tournai de plus en plus vite en gueulant « Djy revient ! Djy revient ! Djy revient parmi les tiens » Je manquais de me casser la gueule plusieurs fois mais je continuais mon office avec la rage de vaincre. Soudain j’entendis une petite vois dire « putain c’est bon » Je me retournais vers le cercueil et je vis avec stupeur Djy en train de grignoter son carré de chocolat ! CA MARCHEEEEEEEEEEEEE ! Djy était ressuscité ! Sa gourmandise avait parlé ! Et même la mort n’avait pas résisté à l’odeur de chocolat !

Je m’approchai tout doucement et je lui demandai comment il se sentait. Il me regarda mais je trouvais son regard vide ! Il manquait quelque chose : Ah mais oui ses lunettes ! Le pauvre est totalement bigleux donc forcément il ne me voyait pas ! Je lui prêtai les miennes et là enfin il me sourit et me dis qu’il se sentait très bien et que c’était si bon de se sentir vivre à nouveau. Tu m’étonnes ! S’en suivi une longue discussion où je lui racontai toute l’histoire (j’en profitais pour balancer deux ou trois noms qui n’avaient pas chialé à l’enterrement) puis je tentais de lui dire que c’était un miracle, que l’amitié était plus forte que la mort et que grâce à mon amitié sans faille je l’avais ressuscité, mais devant son air dubitatif, je dû me cantonner a la strict vérité à savoir le pouvoir incommensurable du chocolat.

Et c’est ainsi que je pu le ramener chez lui non sans avoir essayé de lui tirer les vers du nez pour savoir comment c’est l’après !… Toute façon, il lui restait vraiment des vers dans le nez. C’est vrai ça qui ne rêve pas de savoir ? Mais ce gros malin n’a rien voulu me dire. Il m’a juste fait un clin d’œil en me disant « Ah oui tiens, ça ferait un bon article de blog ça ! » Bref Djy est de retour. 

A part ça ? DJY EST DE RETOUR !




Note de fin :

 

Ce texte a été rédigé par Raphie, du blog « what’s up in my happy days ?« . Merci beaucoup à elle  et à son talent ! Allez la lire sur son blog, elle est excellente.

Dans le prochain épisode des « successeurs »,

La semaine prochaine, DERNIER EPISODE !!!

« VENGEANCE !!!!!!!!!!!!! »

PS final pour les naïfs : heuuuu… Tout ceci n’est qu’une fiction hein ! Djy n’est pas vraiment mort !

Publicités

4 réflexions sur “La résurrection de Djy [Les successeurs 5 : Raphie]

Tu laisses un petit commentaire ? S'il te plaît !?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s