Chapitre 4 : RDV en terre inconnue, ma classe !

carnetDécouvrir son école est quelque chose d’à la fois excitant et terrifiant. C’est comme gouter une glace à la langue de boeuf. C’est excitant et terrifiant (j’aurais bien aimé dire « c’est comme quand on teste pour la première fois une sodomie violente dans une partouze avec trois blacks possédant une bite chacun de 25 cm, mais je suis prof, je dois essayer de rester soft, distingué et professionnel… Du coup je parle de boeuf. Désolé, ce sont les obligations professionnelles) Bon, je le sais, ce n’est pas tous les jours qu’on goute une glace à la langue de boeuf. Je ne sais même pas si ça existe. Si j’échoue dans ma profession de prof, je me lancerai comme glacier de glaces à la langue de boeuf. Hashtag métier d’avenir.

J’ai découvert mon école le dernier jour de cours, avant les vacances. C’est une petite école, deux petits bâtiments, 2 petites classes dans l’un, 3 petites dans l’autre, un petit couloir unique dans chaque, une cour de récréation petite, un petit hall pour des petits élèves et des petits profs avec des petits salaires et des grosses tasses de café. L’endroit est vraiment génial. De la cour, nous voyons des collines avec des vaches. Je ne sais pas si je vous l’ai déjà dit, mais j’aime les vaches. Je pense même que je préfère les vaches aux élèves. Dans ma classe, si je pouvais remplacer les élèves par des vaches, je pense que je le ferais. Mais les vaches ne savent pas lever la main, vu qu’elles n’ont pas de mains. Du coup je garde mes élèves. Même si certains ne savent pas non plus lever la main….

Bon, je pense que je m’égare du sujet principal, quittons les vaches pour revenir à nos moutons…. Même si nous ne parlions pas de moutons non plus. Désolé, l’école à la campagne, ça me donne des envies champêtres ! De devenir agriculteur, traire des vaches et récolter du blé avant de participer à l’amour est dans le pré !!!!…. Mais non. Je suis prof. Je pourrais juste participer à l’amour est dans le préau à la rigueur…
L’école est donc idéalement placée, au coeur d’un tout petit village. L’école, là où on peut s’épanouir lors des premières années de notre vie !!!…… Et elle est juste à côté d’un cimetière…. Le cimetière, là où on peut s’épanouir lors des années de notre mort !!!

Cependant, un bémol, ma classe n’est pas très belle ! Vieille peinture jaune, vieux placards qui grincent… C’est laid, comme ce qui sort des pis d’une vache (dîtes-le moi si je suis lourd avec mes vaches, mais le jeu de mot était trop tentant) De plus, les bureaux des élèves sont tous différents ! J’ai compté 4 types de bureaux différents ! MAIS QUE FAIT VALERIE DAMIDOT ! Dans le lot, j’en ai des vieux ! Avec le trou pour l’encrier et les chaises attachées à la table ! C’est nul ! J’ai essayé de m’assoir dans un, je suis resté coincé ! C’est pour ça, les vaches ne pourraient pas remplacer mes élèves. Sinon elles resteraient coincées et je serais obligé de les emmener aux urgences pour vaches… Je n’aurais pas l’air fin. « Bonjour, j’ai une vache de coincée »…

La classe était vraiment très très mal rangée. Une catastrophe ! J’ai passé plusieurs heures cet été à tout ranger en haïssant maintes fois la collègue que je remplace quand elle m’avait dit début juillet « j’ai été gentille je t’ai trié les feutres et les cahiers par grandeur ! »…….. MAIS JE M’EN FOUS ! CONNASSE !!!!!! Le reste est dégueulasse ! La bibliothèque ressemblait plus à une braderie, le placard à fourniture vomissait son matériel dès qu’on l’ouvrait et le bureau du prof était un dépotoir ! J’ai trouvé des fraises tagada périmées, des araignées mortes, des trucs pas rangés et des trucs MEGA chelous !

  • Le sifflet de sport possède un embout noir de crasse, pas envie de souffler dedans…
  • J’ai retrouvé dans le bureau des lames de rasoir !!! Je ne sais pas si l’ancienne collègue voulait s’épiler ou se suicider à la récréation…. Mais ce n’est pas rassurant.
  • Des calendriers datant de 2011… Très utiles aujourd’hui
  • Une petit corde…. une cordinette en gros….. Une cordinette avec un nœud coulant… DONC elle voulait se suicider
  • Un service à café, encore emballé…

Bref, ce ne sont que des exemples de trucs absurdes que j’ai trouvés… Autre chose : le massicot ! Le massicot est un outil formidable dont les profs sont dingues. C’est une grosse lame pour couper des feuilles. Un ciseau xxl en gros. Un coupe-ongle pour vache. Bref. J’ai un massicot au fond de ma classe… Sans AUCUNE protection… Sur une petite table d’élève… MAIS ILS SONT MALADES ! Je ne vais pas vivre avec ça ! Je vais avoir peur qu’un élève se massicote les doigts une fois le dos tourné ! Vous allez me dire « ouiiii, mais mets-le en hauteur ! »…….. ET COMMENT JE M’EN SERS APRES ! JE PRENDS UNE ECHELLE A CHAQUE UTILISATION ???? …. Il faudra que je règle ce problème. Cependant, je ne sais pas comment : nous ne possédons pas de salles des profs. Du coup, l’imprimante est dans le couloir, nous avons une cafetière dans la classe… Je suis triste de ne pas avoir de salles de profs….. Ou ALLONS-NOUS pouvoir faire nos blagues pédophiles !? HEIN ? OU ?

BREF. Devant tant de bordels, j’ai pris plusieurs longues heures pendant les vacances pour ranger… Avant de voir, un après-midi où j’étais venu préparer la rentrée, que les femmes de ménage avaient sorti TOUTE ma classe dans le couloir pour tout nettoyer et pour cirer les sols… Donc j’ai tout rangé pour rien…. Parce que ça a tout re-dérangé……………………………….. J’ai envie de hurler, mais il faut rester professionnel et distingué en évitant les gros mots……………………………………….. FLUTE DE CROTTE DE DIANTRE DE SA MAMAN LA PERIPATETICIENNE QU’ELLES AILLENT SE SUSTENTER DE VERGES EN ENFER CES SALES PAS PROPRES, JE DEVERSE MES ESCREMENTS SUR ELLES ! Putain. La vache.

Bon. Il y a tout de même des avantages dans cette classe, je tiens à vous rassurer. C’est lumineux, bien équipé en numérique, un ordinateur portable pour le prof, vue sur mes vaches (<3), tableau à craie (ce n’est pas un avantage quand on est allergique comme moi) et surtout SURTOUT un TBI !
ALORS ! LE TBI KEKESSEST ! C’est un tableau blanc interactif. Ou Terrifiante Bête Informatique, à vous de voir. En gros, c’est une tablette géante au mur… Bon, je n’ai pas encore trouvé comment il marche, mais ça doit être cool de s’en servir ! Enfin. J’imagine.

ET VOUS, votre école, elle est comment ?!

A part ça ? Tout va bien !




Note de fin du prof :

Textes de moi, pas touche, merci.

Publicités

12 réflexions sur “Chapitre 4 : RDV en terre inconnue, ma classe !

  1. J’ai entendu très récemment que les vaches font d’excellents professeurs … parce que quand elles mangent, elles ne font rien d’autre que de manger. Elles ne sont pas en train d’échafauder une théorie branlante qui justifierait que la vie vaille d’être vécue. Bon d’accord, il s’agissait de gigong et pas d’apprentissage fondamental. Mais quand-même. Bon, courage maintenant, Djy !

    Aimé par 2 people

Tu laisses un petit commentaire ? S'il te plaît !?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s