Le divan de Raphie

carnetMonsieur le psy. Tu me connais maintenant, je suis quelqu’un de généreux. Je déboooorde de générosité. Du coup, aujourd’hui, j’ai décidé d’offrir gratuitement une place sur ton divan à l’une de mes amies blogueuses : Raphie.
Si, si, si, j’insiste, laisse-la s’exprimer…




Bonjour Monsieur le Psy. Si je viens vous voir aujourd’hui, au delà du fait que votre canapé est ultra confortable, c’est parce que j’ai un problème ! Je suis depuis peu ce qu’on appelle communément une femme « débordée ». Et oui je vois bien à votre tête que cela vous interpelle. Ah non en fait c’est votre tête de tous les jours ? Mon dieu ! Je ne sais pas si je dois continuer à me plaindre du coup… Ah si ? Bon très bien (mais on peut en parler si vous en avez besoin hein, votre vie ne doit pas être très facile !)

Je vous disais que je déborde ! De partout, tout le temps ! Je déborde de mes pantalons ; de projets ; sur mon emploi du temps ;  d’amour ; même quand je colorie ! C’est en train de m’empoisonner la vie. Je ne sais plus où donner de la tête (a part quand il y a une bite pas loin mais c’est un autre sujet). J’ai pleins d’idées pour m’organiser mieux mais je n’ai pas le temps de m‘y mettre ; j’ai pleins de conseils pour avoir une vie plus saine mais cela demande du temps à mettre en place ; j’ai pleins de gens qui me montrent comment devenir une parfaite connasse mais cela demande du temps pour entretenir ce statut ; j’ai pleins de Tutoriels qui montrent comment bien dessiner mais cela demande du temps pour s’entrainer. Je ne sais pas, je ne sais plus, je suis perdue !

Que celui qui n’a jamais débordé me jette la première pierre ! J’ai peur docteur ! Je déborde également de bonne volonté mais cela ne suffit malheureusement pas. Quels sont vos conseils ? Comment arrêter le temps qui coure, coure, coure ??

J’ai également un deuxième problème (vous voyez je déborde même sur mon temps de parole !) Je suis ce qu’on appelle communément une « nymphomane frigide » ! Je vais alterner des périodes de violentes envies de baiser à des périodes (plus courtes heureusement) de grandes glaciations où j’ai autant d’envies qu’un boulot mort ! Est-ce normal ?

Pourquoi ne suis-je pas comme toutes ces femmes qui ont l’air si parfaite ? De bonnes ménagères, de bonnes amantes et de bonnes épouses ?

A part ça ? Tout va bien !





Note de fin :

Je tiens à remercier ENOOOOOOOOOORMEMENT Raphie pour sa participation !
Retrouvez-la sur son blog ici ! https://whatsupinmyhappydays.wordpress.com/

Les textes sont de elle. Pas touche merci !

Publicités

Une réflexion sur “Le divan de Raphie

  1. Ah le débordement…une maladie très grave dont je suis atteinte moi aussi malheureusement. Mais dans le monde des humains normaux, les débordés sont mis à l’écart…alors que dans le monde Débordia, tout le monde est débordés vu que ce sont des débordés! Et ce n’est pas un mal! haha bref…je retourne travailler. J’ai des dossier sur mon bureaux qui débordent.

    Aimé par 2 people

Tu laisses un petit commentaire ? S'il te plaît !?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s