Je suis ENCEINTE : la fin du gros bidon

carnet[Ceci est la suite et fin de la série « je suis enceinte ». Vous n’avez pas besoin d’avoir lu les autres pour lire cet article. Néanmoins, si vous êtes curieux, vous trouverez les liens en fin d’article. Bonne lecture !]

Mon cher monsieur le psy…
Enceinte… MAIS COMMENT AI-JE PU ME RETROUVER ENCEINTE ! MOI ! Un n’homme ! Un mec ! Un monsieur ! Qui va accoucher ! Pauvre enfant qui va sortir ! « Bonjour mon petit, enchanté, bienvenue dans la vie : ta mère a une bite »…. Si ce n’est pas un choc ça !

A l’heure où je vous parle, ni moi, ni la science, ni Mac Lesggy n’ont su expliquer ce miracle. Nous avons bien émis des hypothèses :

  • SOIT je suis en réalité une femme. Ce qui m’étonnerait grandement au vu du bananier que j’ai entre les jambes.
  • SOIT ma période de célibat a tellement duré longtemps que mes spermatozoïdes s’ennuyaient et se sont auto-fécondés…. « NOOOON, ARRETEZ LES GARS, JE NE SUIS PAAAAS UN OVUUUULE ! JE NE SUIIIIS PAS UN OOOOVULE ! REGARDEZ MON FLAGELE !!! HAAAAA !!! »………. Ouais, ce serait che-lou.
  • SOIT je suis le fruit d’une humaine, ma maman, et d’un hippocampe, mon vrai père. Dans ce cas là, ça voudrait dire que je suis un mutant humain/poney des mers. Et ça, c’est la classe.
  • SOIT je suis la vierge Marie réincarnée…

Devant toutes ces hypothèses, la plus vraisemblable me semble être la dernière. Je suis la vierge Marie. Enfin… LE vierge Marie… Enfin…. Le vierge Djy. Enfin…. Le plus très vierge Djy…. Enfin, le gros excité de la bite Djy. (On gardera le nom de vierge Marie pour des raisons de simplicité et d’édulcoration de la réalité)
Pourquoi ce parallèle avec la religion me direz-vous ? Je vous répondrai que vous avez d’excellentes questions, je vous clap clap des deux mains et je vais vous répondre : parce que…. Voilà. D’autres questions ?
Cependant, nous sommes forcés de constater que la période coïncide trèèès étrangement avec la période où est né Jésus. Djézeusse pour les anglophones. De ce fait, Djézeusse est né fin décembre, un 25 décembre (haha, la loose pour lui, il a son anniv’ le jour de noël, ce n’est pas cool pour les cadeaux ! HAHA, le looooser !) Mon petit Jean-Freud (je réfléchis encore pour le prénom de mon enfant, mais des doutes persistent) sera à peu près né à la même date. De plus, mon petit Johnyhaliday (ouiiii, oui, j’hésite sur le prénom je vous ai dit !!), tout comme Jésus, Yézousse pour les italiens, ne saura pas quelle graine l’a fécondé… D’ailleurs, j’espère que ce ne sera pas une graine de haricot, sinon je ne vous explique même pas mon intérieur… A la rigueur je pourrais en profiter pour en cultiver et me faire de l’argent. Djy, la première pépinière d’intérieure… HO MON DIEU, ça se trouve, c’est une graine d’ortie ! C’est donc ça les contractions !!!…… Bref, là je divague, je divague, revenons à nos moutons, enfin, à notre berger, enfin, à notre Jésus, Rézousse pour les espagnols. Avec un peu de chance, je vais peut-être même avoir le privilège de voir trois rois mages m’apporter une galette d’ici quelques jours. Ce serait cool ! Sauf qu’il faudrait qu’ils garent leur chameau sur le parking en face de ma maison, je viens de passer la serpillère, je n’ai pas envie qu’ils me dégueulassent tout. Je veux bien de la galette, mais pas de chameau chez…

HAAAAAAA….. (vous le sentez le jeu d’acteur ou bien ?….)

HAAAAAA LE PETIT ENCULE DE SA MERE !!!! (Oui, je parle bien de Marie-Véronique-Cunégonde (oui, je parle bien de mon enfant (et enculé de sa mère, enculé de sa mère… Faudrait déjà que je trouve QUI est sa mère et ENSUITE je vérifierai si c’est bien une enculée. Au pire, si elle ne l’est pas, je peux toujours remédier à cela)))
Il me donne des coups de pieds dans le bide ! Le petit con ! Il ose frapper son propre père ! Je vous préviens, dès que je l’expulse, je le frapperai à coups de pieds, MOI AUSSI !
D’ailleurs, je n’ai jamais compris les mères gagas lorsqu’elles voient leur ventre bouger. C’est carrément glauque ! T’as un alien dans le bide et toi tu te marres ? Mais vous vous droguez à quoi mesdames ? Au placenta ?…..


Ho, hé, d’ailleurs, ça se trouve, le placenta ça se fume super bien. Faudrait que je teste. Ouais. Hop, j’expulse Pikachu (mon enfant (je ne vais pas le répéter à chaque fois que c’est mon enfant, faut suivre un peu les gens, j’en ai marre de l’écrire et puis les parenthèses ça coûte cher)), je lui fracasse la gueule à coup de tongs, je récupère le placenta et je me roule un petit joint. Ho ouais. Je sens que je vais kiffer mon accouch….

HAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! MAIIIIS T’ARRETEUH !!! Mon enfant, Bernadettechirac, déjà le portrait de son père : lui, il me donne des contractions et moi j’ai l’air con quand je fais des tractions. Voilà, voilà….. Certes, je m’excuse, je fais des jeux de mots de merde, mais je suis un homme enceinte, alors j’ai le droit. Na. Ne me jugez pas. Merci….
HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!!! HAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!! HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!! …. MAIS !!!! MAIS !!!! MAIS J’AI PERDU LES OS !!!!

djy-expliqueC’est sur cette erreur d’orthographe, que Djy s’évanouit dans la flaque de liquide qui venait de s’échapper de son utéru…… De son utér……. De son anus. Oui, niveau physiologique, c’est différent mais ça rime, donc ça passe. Avec l’anus, touuuuut passe. Surtout quand on parle de liquide.

Ha, pardon, bonjour, c’est monsieur le psy. A l’heure où Djy écrivait ces quelques lignes, il a accouché. Donc je vais vous conter la suite de son histoire.

Complètement évanoui à côté de son chien, Djy ne contrôlait plus rien. Heureusement, son chien prit le téléphone et appela les pompiers… Oui, je sais, ce n’est pas logique, un chien qui passe un appel, jeeeee sais. Mais Djy est enceinte, alors vous savez, dans cette histoire on peut tout faire. D’ailleurs, vu qu’on peut tout faire : transporté à dos de licornes montées par André le mono-couille géant (je vous l’ai dit, touuuuut faire) il est arrivé à la maternité. Il a été rapidement pris en charge.

Bon, je vous passe les instants glamour avec la sage femme qui hurle « poussez madame, poussez madame » et Djy qui répond « mais j’suis un monsieur, mais j’suis un monsieur… »…. Et les autres « je vois la tête, je vois la tête » avec Djy qui protestait « prenez une photo, prenez une photo, moi aussi je veux voir, moi aussi je veux voir, ça va faire rire mes abonnés sur ma page facebook que vous pouvez retrouver à l’adresse suivante : Le Djy, un prof désespérant, et n’hésitez pas à liker mes lapinous »… Oui, Djy ne perd jamais le nord quand il s’agit du blog. Il accouche et il fait de la pub en même temps. Sacré chenapan ce Djy alors !

Au bout de 13heures de travail intensif, il n’avait jamais autant bossé de sa vie, un cri cria dans la salle d’accouchement aux couleurs criardes. Oui, une salle d’accouchement rouge coquelicot ce n’est pas possible. Ca ne va pas du tout ma chérrrie. Fashion faux pas.
La sage femme prit Télétubbies dans ses bras (son enfant, nouvelle répétition, suivez un peu, parenthèses coutent chers, toussa toussa)…
« -MAIS QU’EST-CE QUE C’EST !!!!, hurla Djy dans un hurlement hurlant…
-Prrrrrrrrt, fit la sage-femme dans un pet buccal buccalement pétant.
-MAIS ! MAIS ! MAIS !, répondit désespérément le désespéré qui désespérait de voir son enfant.
-Bah, bah, bah, balbutia la sage-femme balbutiante et… balbu… balbutiée…
-Je, je, je !!! Essaya Djy …. Qui …. Essayait… D’être… Heu… Essayiste.
-Pour tout vous dire monsieur, je n’ai jamais vu ça de ma vie. »

Elle lui montra alors R2D2 (son enfant, toussa toussa hein). Il ne ressemblait en rien à ce qui existait sur cette Terre… Un corps jaune. Pas de nez. Il était rond et affichait un immense sourire béas, comme Béatrice. Ne me demandez pas qui est Béatrice, je n’en sais rien, mais j’imagine que toutes les Béatrice doivent être béas.

capture-2

« -Monsieur le Djy, je crois bien que vous avez accouché d’un émoticône…
-… Un émoticône ?
-Oui, un smiley.
-… Un smiley…
-Oui, un émoji…
-… Un émoji…
-Mais vous êtes con monsieur le Djy ou vous le faîtes exprès ?
-….Con…. »

Effectivement, Djy avait accouché ni d’un petit garçon, ni d’une fille, ni de Jésus, Néssus pour les chinois, ni de Mac Lesggy et encore moins d’un hippocampe… Il avait accouché d’un smiley souriant. Comme le disait si bien le philosophe Kant dans une citation qui se trouve être parfaitement adaptée à cette situation : « Lol. »

djy-explique-2C’EST ALORS QUE D’UN COUP, le smiley jaune ouvrit une bouche béante et avala D’UN SEUL COUP la sage femme EN UN COUP. Ce qui est triste. Parce qu’elle était sage. Donc elle était gentille. Et une gentille qui meurt, c’est triste.
A peine le temps de se lécher les babines qu’il se jeta sur Djy, Djy, les pattes toujours en l’air et les poils du pubis qui commençaient à boucler parce que le taux d’humidité de la salle était bien trop élevé, sûrement dû à une panne de la bouche d’aération ou bien un climatiseur déréglé. Il faudrait prévenir la maternité, en espérant qu’ils aient gardé la facture de chez Darty pour se faire rembourser. Ca claque facilement ces machines là et….

Hein ?…. L’histoire ? ….. Quelle histoire ? HA OUI L’ACCOUCHEMENT ! BAH VOUS PERMETTEZ DEUX SECONDES QUE JE FASSE UN POINT CLIMATISATION ! C’est quand même vachement plus important que Djy qui se fait bouffer par un smiley nommé Désiré (oui, il s’est décidé sur le prénom, ce sera Désiré) dont il a accouché quelques minutes auparavant ! Merde à la fin ! Bon… Vous m’avez coupé donc je ne sais plus où j’en suis…. HA OUI !
C’EST ALORS QUE D’UN COUP que Djy se saisit d’une batte de baseball posée sur la table de chevet… Oui, vous n’avez jamais vu de batte de baseball dans une maternité ?…. Bah ? Vous vivez où vous ? DONC, il prit la batte de baseball et fracassa la gueule de Désiré. Puis, Djy se leva et asséna des grands coups de pieds dans le smiley qui ne smiley plus beaucoup beaucoup.
« -CA C’EST POUR LES COUPS DE PIEDS, PETIT CON ! »
Djy ouvrit la fenêtre et balança le corps de Désiré… Sauf qu’il était au rez-de-chaussé donc l’effet recherché était beaucoup moins réussi.

C’est ainsi que Djy s’en alla doucement, en reprenant une licorne d’André le mono-couille géant et en fumant un bout de placenta, après cette grossesse et cet accouchement mouvementés….

Moralité de ce conte de noël : à force d’écrire des conneries sur un blog, on finit par accoucher de smileys. Merci à vous d’être là depuis toutes ces années, de me suivre et de ME faire accoucher de sourire.

A part ça ? Désiré va bien.

FIN






NOTE DE FIN DU NOUVEAU PAPA

C’est la fin de ce conte de noël !!!

Je tiens à vous remercier d’avoir tout lu. J’espère vraiment que ce conte de noël qui a duré tout le mois de décembre vous a plu. N’hésitez pas à me donner des petits retours.

Si vous souhaitez lire les épisodes précédents :

carnetcarnetcarnet

Voilà, voilà…. Ca, c’est fait.
Je tiens à m’excusez, j’aurais bien aimé faire des dessins, mais je manquais de temps à cause des fêtes.

Texte de moi, pas touche merci !

A très vite !

Retrouvez-moi sur :
mon profil facebook
mon twitter
mon profil Hellocoton
mon profil inspilia !

Publicités

2 réflexions sur “Je suis ENCEINTE : la fin du gros bidon

  1. bon ok, ça peut pas être ton placenta que tu as fumé vu que t’as pas accouché, mais quoique que tu te sois envoyé …. t’as une adresse ça m’intéresse ?! 🙂

    J'aime

Tu laisses un petit commentaire ? S'il te plaît !?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s