Comment expliquer à un enfant comment on fait les bébés ?

carnet(Comment ça il y a beaucoup trop de « comment » dans ce titre sur le comment expliquer comment on fait le bébés ??? Point du tout !)

Mon cher monsieur le psy.
Comme tu le sais peux-t-être et come le comfirme ma magnifique ortographe : je suis prof. Cependant, dans ce merveilleux métier (où on se surprend à retrouver de la pâte à modeler coincé dans la montre) il y a un tout petit paramètre à ne pas négliger : les enfants. Car oui, un prof sans enfants, c’est comme un boulanger sans four. Il ne ferait que de la bouillie avec de la farine et de l’eau et ce serait franchement dégueulasse. Même avec du pâté dessus. Et un cornichon. Faut pas oublier les cornichons… D’ailleurs, en parlant de cornichons, revenons à mes élèves : il ne faut pas les oublier eux et leurs questions farfelues. En étant prof, j’ai la science infuse, je suis savant, je suis intelligent et je suis censé savoir répondre à toutes leurs questions (« MAITRE ! On fait un trait ? » heuuuuuuuuuuu)
TOUTES ?

Nooooon, car d’irréductibles questions résistent encore et toujours au prof qui ne veut pas y répondre.

Aujourd’hui, j’ai décidé de commencer par répondre à LA grande question ULTIME du monde des humains, trêve de suspens (toute façon il n’y a aucun suspens vu que tout est dans le titre) : « Comment qu’on fait les bébés ? »

ALORS. NOOOOOOOOOON, ne répondez pas à vos enfants qu’il faut mettre la bite dans la chatte de maman, ramoner le tout, faire une grosse giclée qui arrive au bout de 34 secondes qui dégueulasse le drap si vous avez oublié de mettre une serviette, mettre les jambes de la madame en l’air pour que le tout coule grâce à la gravité, que les petits zigouigouis de spermatozoïdes fassent la course jusqu’à l’ovule et qu’ils rentrent dedans avant de faire repasser, 9 mois plus tard, une immonde chose toute fripée et dégoulinante de la chatte de cette même maman qui n’était habituée qu’aux 9centimètres de son mari (et des 24cm de son facteur) et du coup qui s’écartèle de partout par en bas, dans des giclées de sang et d’excréments si madame pousse trop fort, tout ceci sous l’oeil avisé du mari qui filme la scène avec son I-phone car la tante Martine veut absolument conserver cet instant car c’est un souvenir mémorable et que cette même tante mâtera tous les jours sur son magnétoscope dernier cri (HAAAAAA (c’était un dernier cri)) après les feux de l’amour….. C’est tout de même beau la nature. Mais c’est franchement dégueulasse quand on y pense. Donc, à moins de dégouter les enfants dès le plus jeune âge, risquant d’exterminer dans un même temps la race humaine, NOOOON, il ne faut pas dire ça aux enfants. C’est pourquoi je vous ai demandé à vous, lecteurs, de donner enfin une bonne réponse valable aux enfants.

C’est parti mon kiki.

La première à passer, c’est Mogo……… Prononcer : S Mogo…. Comme le pokémon. Oui. Smogo….. (Je me désespère)

Mogo :

Ben en fait le papa il se rapproche beaucoup de la maman et là il sort un truc qui ressemble à une banane de son caleçon et PAF! Il le met dans la maman, et la maman elle crie parce qu’elle a mal, même si mon copain JB il dit que c’est parce qu’elle est contente mais c’est bizarre, pourquoi elle crierait autant alors ?
Enfin voilà et après, la maman elle garde les graines de banane dans son ventre et du coup ça grossit et son ventre devient ENORME !! et au bout de neuf mois et ben y’a un bébé qui sort, et même que ça fait encore mal à la maman, la pauvre!
Mais je crois que ça marche pas à tout les coup les graines, peut-être que des fois ils oublient d’arroser alors y’a pas de bébé…
Et puis de toute façon il paraît que c’est un truc de grands, faire des bébés…

Oui, des bébés grâce à la banane. Avec un bananier. Qui sortirait du ventre de la maman. Ce qui serait tout de même, je le conçois bien, super bizarre….
Parce que…. Ouais…… M’enfin…. Je…… Ca fait environ 7mètres quand même un bananier quoi….. Je ne sais pas si vous visualisez le truc là….. 7 mètres. Par la chatte…. Ce n’est plus un bébé, c’est un exploit sportif de haut niveau. Déjà faut qu’il y ait de la place dans le ventre de la maman….. Sauf si le bananier est enroulé…. Ouais mais ça ne s’enroule pas un bananier………. Ou bien c’est un petit bananier. Un bananier bonzaï. Là ok. Je veux bien….. Et même, nous n’avons pas des têtes de bananes. Enfin. Pas tout le monde. Mais je ne voudrais citer personne. Ouais, il est de mon avis que Mogo, tu racontes trop de la merde là en fait, parce que c’est franchement pas possible de faire croire ça à un enfant !
lit-banane

SUIVANT ! On passe de ce dessin de lit à Olhi. Jean-Michel Transition le retour.

Olhi

J’ai toujours voulu avoir des enfants, manque de pot, je n’aime pas les filles… De suite ça complique les choses.
C’est vrai je trouve ça tout à fait dégoutant, elles ont un espèce de truc entre les jambes qui ressemble à rien et qui me donne des sueurs froides. En plus dans les pornos c’est dégueulasse.
Alors qu’un porno gay c’est tout de suite plus classe, il y a du sperme qui gicle de partout, des dizaines de types qui se passent dessus dans tous les coins, il y a pleins de trips chelous. La grande classe.

Bref, pour avoir des enfants je vais un peu galérer, il faudra que je trouve une femme qui veut des enfants mais pas de mari, je lui ferai un don dans un bocal et elle se débrouillera.

Voilà, autrement dit les enfants, pour avoir des bébés, branlez-vous en regardant un porno gay dans un bocal qu’une madame conservera dans un tupperware avant de se couler tout le bazar à l’aide d’un entonnoir. Merci Olhi. Merci. Mille fois, merci. Même si t’es nul toi aussi.
Petit 1, ce que les filles ont entre les jambes, ce n’est pas dégoutant. C’est plutôt bon, avec une pointe de sel qui…. Ouais je vais me taire.
Petit 2 : VOILA ! Tu me refais parler de sexe alors que je ne le voulais pas !
Petit 3 : …… Y’a pas de petit 3.

spermatozoide-aquarium

(qu’est-ce que j’aime dessiner des spermatozoïdes. Faudrait que je songe à faire une BD sur la vie d’un spermatozoïde un jour, ça pourrait être marrant)

SUIVANT ! Cupacrine ! A toi !

Cupacrine

Ça commence avec une voix, ton utérus te parle « bébé ! On veut un bébééééé ! ». L’utérus c’est pile entre ta tête et l’enfer, coïncidence ? Je ne crois pas.
D’abord les voix prennent le dessus, soudain tu veux ce bébé. Et comme tu as tendance à obéir à tes voix, tu commences par t’envoyer en l’air frénétiquement puis tu restes allongée le plus longtemps possible jambes relevées ou encore tu marches les genoux serrés après chaque coït : ne surtout pas perdre la précieuse semence. Tu privilégies aussi les positions-à-angle-d’éjaculation-optimal ou celles à pénétration-fécondation. C’est plus du sexe c’est de l’ingénierie. Ce qui est perdu en plaisir est gagné en technique et il y a beau y avoir « nique » la victoire n’est pas forcément au bout (nique-Niké, déesse grecque de la victoire, t’as saisis l’astuce ?).
(dernier paragraphe – en trop je sais mais c’est pour le fun)
Enfin ça y est, t’es engrossée ! Joie ! Tu finis par accoucher, c’est le plus beau bébé du monde ! Maintenant tu peux te reposer et réaliser que tu as mis au monde l’antéchrist. Pas grave, tu as atteint ton but, tu voulais un bébé tu l’as eu, pour l’éducation te fatigues pas, serre les dents 3 ans et ensuite c’est les instits qui feront tout le boulot.

Comment ça l’instit’ qui fait tout le boulot ???? HOOOOOOOOOO HEEEEEE HOOOOOOOOOO !!!!!!!! Je ne suis pas d’accord !!! En fait, instit’, c’est vicieux comme métier. On s’occupe d’enfants, mais on ne participe jamais au moment le plus kiffant de leur éducation : la conception.
De plus, il faut que tu consultes un psy toi aussi : si tu penses que ton utérus te parle…. Enfin, je n’ai jamais vu dans une liste qu’on pouvait choisir Utérus en LV2… Russe, oui. Mais Utérus…

Bon. Là encore, on évitera de dire ça aux enfants hein ! Charlène ?

chou-spermatozoide

Charlène :

Connais-tu l’histoire du colonisateur de chatte ? C’est le grand baiseur, l’enfonceur de petits clous.
Il tambourine son grand marteau et colonise le monde. Un grand homme. Notre père a tous ! Il est mon père, il a baisé ma mère. Il sera mon mari. Est-il ton père ? Il sera ton mari.
Laisse ! Tu n’y échapperas pas. Tu auras un bébé ! N’est-ce pas, ce que tu attendais ? Non ! T’es quand même pas naïve à ce point ? Je te savais futée comme une moinquerien*, mais bien plus bas, je m’y attendais pas.
Eh oui, les enfants sont des êtres de sperme (tu sais, les tâches que tu retrouves dans le lit de ta mère, le matin quand tu viens lui faire un câlin). Collant et puant !
Il te prendra juste une fois, t’en fais pas ! 9 mois après, quand le bébé sortira sa grosse tête et t’embrassera pour la premières fois, sur tes lèvres rougies et agrandies face à cette beauté que ton bonheur te renvoi. Il ne voudra plus de toi.
*Les habitants de Sertarien »
Le….. Coooolonisateur de chatte ? Bon, j’aime bien la métaphore ! Mais on préférera utiliser l’idée du marteau et des petits clous ! Ca c’est mignon !….. Bon, c’est un truc  à avoir des tueurs en série qui frappent des femmes à coup de marteau, mais quand même !!! C’est mignon ! Curieux mais mignon !
Et en parlant de curieux et mignon, regardons ce qu’on nous dit chez Simple Curieuse (HO j’suis en forme sur les transitions aujourd’hui !!)

Ernestine (du blog Simple Curieuse) :

Mon cher Djy,
Comment peut-on encore se poser une telle question à ton âge ? Je le savais pourtant que tu étais une personne décalée, à côté de la plaque,… que tu étais sûrement né dans les choux…
Oui… mes jeux de mots ne te font pas rire, je le sais. Ce que tu veux, c’est du langage cru… tu es un dur à cuire, mon chou. Bon pour te faire plaisir, je vais quand même te montrer une petite particularité que j’ai depuis la naissance. J’espère que cela va satisfaire ton esprit tordu :

capture-3

Je sais que je n’ai pas répondu à ta question, mon chou. Mais pour te donner une piste, je crois qu’il y a un truc avec les roses et les filles…

 Alors bon, je m’attendais à voir des trucs dégueulasses en parlant de la conception des enfants. Mais ça. Mais ça…. CA c’est vraiment immonde ! JE NE TE REMERCIE PAS SIMPLE CURIEUSE !
Du coup, je préfère stopper l’article là, pour qu’on oublie très rapidement cette image d’horreur. Na.
(Et aussi parce que je n’ai pas de chute, mais chut)
A part ça ? Tout va bien !!!






Note de fin :

Je tiens à dire un énorme merci aux gentils gens qui sont venus se prêter au jeu de l’article collectif. MEEEERCI !!!

Merci à : Mogo, Ohli, Cupacrine, Ernestine (punaise, ce sont des noms ou des modèles de meubles Ikéa ???) et Charlène !!! MERCI A VOUS 5 !!!
Deux d’entre eux ont un blog, Charlène et Ernestine. Je vous laisse aller les voir !

Dîtes-nous vos idées pour dire aux enfants comment on fait les bébés dans les commentaires !

 

Publicités

Tu laisses un petit commentaire ? S'il te plaît !?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s