J’ai testé pour vous : l’abstinence

[ATTENTION : Il sera question dans cet article de sexe sous toutes ses formes (merci de ne pas faire de jeux de mots graveleux dans cet à-propos) La lecture de ce texte est déconseillée pour les personnes pas en age de procréer ou ayant une sensibilité trop élevée. Merci. De rien. Y’a pas de quoi. Sans façon. Mais je vous en prie. Après vous.]

Carnet v2Mon très cher monsieur le psy,

Il y a peu, j’ai fait le choix de tirer un trait sur le sexe… Enfin… Le choix, le choix, c’est vite dit, en effet, pour être plus précis, ON a fait un trait sur MON sexe grâce à cette merveilleuse situation qui est le célibat. C’est terminé, je n’ai plus de relations sexuelles, ceci depuis six mois maintenant. Six longs mois sans rien faire. Sans gouter la peau d’une personne. Sans effleurer son anatomie. Sans sentir la chaleur de ses membres. Sans lui faire sentir le mien jusqu’au plus profond de ses entrailles (vive les longues bites). Sans aller acheter du GHB… SIX MOIS !

Selon une étude, les zommes (avec un Z comme Zorro… Et comme Zizi) sont au pic de leur libido entre 20 et 25 ans. J’en ai 23. On peut donc affirmer que je suis en plein milieu du pic, derrière ce pic, c’est le puceau que j’étais, devant, c’est le dépendant au viagra que je serai.
Cependant, je suis dans un néant sexuel qui n’est pas sans rappeler celui d’une femme à barbe unijambiste borgne asexuel………………….. Je vous laisse deux secondes pour avoir l’image de cette femme dans la tête………….. C’est bon ? ……………… Vous vous la représentez bien ? ………….. D’accord, dîtes-vous maintenant que je suis tellement en manque que cette femme, je la trouve bandante. J’en ferai bien mon quatre heures, mon souper, l’apéro, le déjeuner, le petit déjeuner, la collation de minuit, la collation de cinq heures et la pause café de dix heures. C’est bon ? Vous arrivez à vous représenter mon état ? Oui, j’ai des besoins psycholo-physionomiques assez imposants concernant le sexe ! A son image…

C’est pourquoi, après avoir testé pour vous les partouzes, le SM, la vie dans un porno, les règles, la masturbation, la sodomie ainsi que la cystite, j’ai décidé de tester pour vous via des notes issues de mon journal intime : l’abstinence.

entassement de spz.jpg

Jour 1 :

C’est celui qu’on retient, celui qui s’efface, quand on le remplace, quand on le……. Hoooo ta gueule.
Premier jour et je m’emmerde déjà. Toutefois, jusqu’ici, tout va bien, cela fait seulement quelques heures que je n’ai pas fait l’amour, tout va bien ! TOUT VA BIEN ! BIEN ! BIEN TOUT VA !!!
C’est comme si ma petite fleur refermait pour le moment ses pétales afin de reposer son pistil des allers et venus du soleil qui rayonne sur la verte prairie…. Oui, l’abstinence me rend poète.

Jour 2 :

BAIIIIIIIIIISEEEEER !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! JE NE PENSE QU’A CA !  HAAAA !!!! C’est comme si ma GROSSE BITE voulait rouvrir dès maintenant son gland afin de relâcher son SPERME dans des allers et venus d’un vagin qui ronronne sur la verge précieuse !!!!!!! BAAAAAAAAAH !!!! QUOI ? QUOI ? QUOI LA POESIE ? JE L’ENCUUUULE TA POESIE, ok ???!!! J’ai les crocs, j’ai la dalle, j’ai FAIIIIIM !!!!! Scronch scronch scronch scronch (c’est le bruit de mon ordinateur que je grignote (j’imite bien le grignotage d’ordinateur (scronch scronch)))
sperme vieux

Jour 7 :

BON, le mot d’ordre pour les prochaines heures/semaines/mois/années/décennies (rayez les mentions inutiles) sera donc abstinence.
Je me dis, avec du recul………… CUL ? HOOOOOOOOOO PUTAIN ! PARDON, PARDON, J’AIIIII UNE RECHUTE LA !!! HAAAAA !!! J’AI PARLE DE CUL !!! HAAAAAAAAAAA !!! BAIIIIISER !!

Jour 9 :

J’ai mis deux jours et deux nuits à me calmer, au vu de mon état, ne me laissez plus jamais dire le mot « cul »……….. HOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO PUTAIIIIIIIIIIIN !!!! HAAAAAAAAAAAAAA !!!! BAIIIIIIIIIIIIIIISER !

Jour 13 :

(Mooon dieu que cet article est vulgaire !)
Avec du re……. trait, avec du retrait, je ne peux que voir la vérité en fess… EN FACE (iiiinspiration, eeeexpiration) : l’abstinence chez moi va être longue et dure… Comme ma bite. Alors au lieu de la combattre, pourquoi ne pas essayer d’apprivoiser cette abstinence ?
Pour commencer, HEEEEE !!! JAMYYYYY !!!! C’est quoi l’abstinence sexuelle ? *ptiou* (oui, c’est aussi moi qui fait les bruitages dans « c’est pas sorcier », ptiou, scronch, scronch)

Jamy chauffe Marcel.jpg

L’abstinence sexuelle est une période plus ou moins longue, souhaitée délibérément ou non, où l’individu n’a plus de contacts sexuels.
Plusieurs raisons peuvent être à l’origine de cette abstinence, ainsi, certaines personnes le sont par pur choix idéologique, pour motif religieux par exemple…. Enfin, selon moi, la bite ne fait pas le moine et avec eux, la vierge ne doit plus l’être tant que ça, mais bon. Autre exemple, des personnes sont abstinences du fait de leur asexualité, c’est-à-dire qu’ils ne parviennent pas à ressentir de l’attirance sexuelle… Mais ça c’est uniquement parce que ces personnes ne m’ont pas encore rencontré (c’était une remarque de vieux macho ringard ça ou bien… ???) Cependant, d’autres personnes font le choix de l’abstinence.
Dans cette société hyper-sexualisée, certaines personnes peuvent prendre la décision de ne plus avoir de rapports, par envie de ne pas faire comme tout le monde, de se révolter ou tout simplement de se replier sur soi-même et essayer de se connaître mieux, intérieurement, au lieu d’aller voir les intérieurs des conjoints.

PAR CONSEQUENT, refusant qu’un stupide célibat m’impose la période d’abstinence, je pris la décision de devenir MOI-MÊME ABSTINENT ! Na ! C’est moi qui décide d’abord ! Adieu vagins, masturbation et Youporn ! Bonjour nature, soleil et quinoa !

 

Jour 16 :

Haha, c’est rigolo, j’ai les testicules qui sont tellement remplis, que quand je rebondis dessus, ça fait effet ballon sauteur ! Boing boing !

Jour 18 :

Mon sexe est en érection depuis 17 jours. J’ai été obligé de scotcher ma bite sur ma jambe : ça faisait le 3ème gosse que je décapitais en me retournant.

Jour 20 :

Je m’inquiète tout de même des effets de l’abstinence. Quelles peuvent être les conséquences ? Hormis décapiter des enfants ?

supermatozoide contre abstinence.jpg

Au fil de mes divagations sur internet (c’est dingue, je ne m’étais jamais aperçu qu’il y avait tant de choses en ligne autre que Youporn ou Porntube ! Il y a même un truc qui a l’air assez sympa : wikipédia… Je ne connaissais pas ! Mais c’est vachement bien !), j’ai découvert que les relations sexuelles permettent la production d’endorphines. Ces petits trucs sont avantageux pour plein de raisons. Déjà, ça donne plein de points au scrabble, et ça, c’est cool. Ensuite, elles permettent de donner une sensation de bien-être. Donc abstinence, pas de relations sexuelles, pas de relations sexuelles, pas d’endorphines, pas d’endorphines, pas beaucoup de points au scrabble et sensation de mal-être.
Ne pas faire l’amour peut nous faire sentir mal dans notre peau. Crotte. Alors que j’ai « choisi » l’abstinence justement pour me sentir mieux, c’est raté… De plus, ces petits trucs jouent également sur la libido ! (Je parle des endorphines, pas du scrabble, perso, le scrabble n’a JAMAIS joué sur ma libido) Moins de sexe, baisse de la libido. DIANTRE, alors que je suis au pic de cette dernière !!! La chute vers le viagra va être plus rapide que prévu !
Ensuite, le sexe permet également, par tout un tas de procédés chimiques, de diminuer le stress… Pas de sexe, tu stresses.
Enfin, l’abstinence permet de diminuer les risques de troubles érectiles…. HAAAA NON ! CAAA NON ! HA NON HEIN ! NON ! Comment je vais battre le record du monde de saut à la perche sans ma bite moi !!!! Ha non hein !!!!

Jour 26 :

Je suis à l’hopital…. Il y avait une pente… J’ai roulé à cause de mes testicules jusqu’en bas de la pente. J’ai mal.

Jour 33 :

Aujourd’hui, on a confondu mes parties génitales avec les mamelles d’une vache enceinte. La honte.

Jour 34 :

Aujourd’hui, on m’a appelé pour que je sois la doublure d’une vache à lait dans l’amour et dans le pré… La honte.

psy abstinence clé.jpg

Jour 37 :

Malgré cette abstinence et tous les impacts négatif, je me dis qu’il y a sûrement des avantages à cette abstinence !!! Par conséquent, là encore, j’ai pris mes tennis, mon sac à dos et mes couilles (noooon, mais c’est vraiment vulgaire là !) et j’ai effectué des recherches.

Alors, cherchons des avantages à l’abstinence… Heu… ouaiiiis… Heu…. Allez ! …… Heu…. Heu…. Quels avantages, il y en a plein ! Il y a… heu… Heu…. Heu….. Avec l’abstinence….. Heu….. On évite les cystites !!! YOUHOU….. Non c’est nul. Les MST ? Ha oui ça c’est cool. Ne pas pécho permet de ne pas choper de MST. Ils devraient prendre ça comme slogan au Sidaction. Ca éviterait de chercher des millions d’euros pour la recherche et on éliminerait toutes les formes de maladies sexuellement transmissibles au monde ! … Bon, on éliminerait aussi les enfants du coup. Ce qui peut se rapprocher de la MST, mais c’est un autre débat.

Jour 43 :

Je me rends compte que je deviens con et je fais des rapprochements bizarres entre les MST et les enfants…

Jour 57 :

J’ai trouvé un nouvel avantaaaaage !!!! Imaginez que le sexe soit une grosse part de gâteau. Maintenant, imaginez que vous deviez manger de ce gâteau tous les jours… Le sexe est exactement pareil ! A force de trop l’avoir en bouche, on en devient écœuré !…….

Jour 58 :

Je me rends compte que je fais des métaphores dégoutantes, même s’il faut avouer que tout ce qui est rare est précieux. Donc j’ai la bite précieuse.

Jour 67 :

Ho merde, ça suinte par tous les trous là…

Jour 69 :

69 ?………………. HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!! BAISER BAISER BAISER !!!!

psycouchezizi

Jour 76 :

Dernier argument trouvé en faveur de l’abstinence : c’est la fin des marques douteuses au fond du caleçon.

Jour 84 :

HAAA ! Et puis grâce à l’abstinence, je peux m’assoir sans avoir besoin de tabouret.

Jour 100 :

Résultat de cette abstinence ? Il faut bien reconnaître que cela permet de se recentrer sur soi-même. Non, je ne peux pas être qu’une machine à donner des orgasmes ! Malheureusement ! Cette machine a aussi besoin de soins et de se retrouver avec son détenteur… L’abstinence, par choix ou non, joue sur nos émotions, sur nos réflexions personnelles et sur nos sensations. Cela permet de goûter à la valeur du sexe et se rendre compte ô combien il est précieux…

Jour 157 :

Je ne sais malheureusement pas quand se terminera cette abstinence. Cependant, je dois bien vous faire une confidence. J’avais rédigé un article il y a plusieurs mois autour des crises d’angoisse. Suite à ce dernier, mes crises ont largement diminué, elles ont même quasiment disparu. Par conséquent, j’espère bien qu’en écrivant sur l’abstinence, je parvienne enfin à coucher. S’iiiil vous plaîiiiiit !

A part ça ? Tout va bien !␦







Note de fin :

J’aime faire des articles à l’humour graveleux et lourd. C’est ma passion.

Textes et dessins de moi, Djy, pas touche, merci !

ET VOUS ! Que pensez-vous de l’abstinence ?

Rejoignez-moi !
Le profil facebook
Le twitter
Le
profil Hellocoton
Le profil inspilia !

Publicités

7 réflexions sur “J’ai testé pour vous : l’abstinence

  1. ça fait longtemps que j’avais pas lu un de tes articles… en revanche, je ne sais pas ce qui m’a pris de lire celui-là en mangeant, vraiment. ou plutôt, si je sais : c’est la faute de twitter qui m’a prévenu de l’article. bouh, méchant twitter, pas bien.
    Bref, l’abstinence, c’est chiant. je comprends pas qu’on puisse la choisir, vraiment, je trouve ça triste.
    Quelqu’un a dû penser comme moi un jour, sinon pourquoi aurait-on inventé le porno, les bouquins érotiques et les sextoys et les mains ? ah, on me dit dans l’oreillette que les mains ne servent pas qu’à lutter contre l’abstinence ! Bref, je m’égare là.
    Je te souhaite de pécho, et je retourne manger mon couscous
    Bye 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Ne JAMAIS rire en mangeant de la semoule, JAAAAMAIS ! C’est un truc à repeindre le mur d’en face… « Tiens, je n’avais jamais remarqué que tu avais du crépi chez toi » « ha non non non, c’est de la semoule « 

      J'aime

  2. Tu es jeune, beau (enfin, j’en sais rien, je ne t’ai jamais vu), plein d’humour, ça je peux l’affirmer, depuis le temps que je lis tes articles, alors je ne pense pas que tu resteras célibataire encore longtemps !!! Attendre rend les choses plus difficile s’adapter au temps présent, sans être en recherche permanente d’une possible rencontre, permet d’être en accord avec soi. Bizarrement, c’est alors qu’il y a disponibilité… (pour moi du moins, ça a toujours fonctionné comme ça).

    Aimé par 1 personne

Tu laisses un petit commentaire ? S'il te plaît !?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s