Vaut-il mieux avoir un coloc ou un lapin nain ?

carnetMon très cher monsieur le psy,

dernièrement, j’ai recueilli chez moi un petit être aux grandes oreilles, aux grandes dents, bouffant de la carotte, chiant partout, sans conversation et mettant ses poils n’importe où : un colocataire. C’est pourquoi, je me suis posé cette question. Vaut-il mieux avoir un coloc ou un lapin nain ? CAR OUI, je me fais tellement chier que j’en viens à me poser ce genre de questions… C’est l’heure du grand débat ! Trois thèmes, trois matchs, un seul gagnant.

« -Quoi, quoi, quoi ? Qu’est-ce que t’es en train de raconter là sur moi ! D’une, je ne laisse pas mes poils trainer partout, il y a aussi les tiens et ceux de ton tapis moche ! Donc ce n’est pas moi qui peut prendre pour tous, même si prendre pour tous, ce n’est pas quelque chose qui me déplaise. Mais là n’est pas le propos…
-NON, non, non ! Pixou ! Non ! Qu’est-ce que tu fous là ?! Alors non seulement tu me piques mon gel douche MAIS EN PLUS tu t’incrustes dans mes articles ! Et d’ailleurs, mon tapis moche, c’est mon ex coloc que j’ai tondu parce qu’il m’avait fait chier. Alors prends garde ! Et laisse-moi faire mon match pour prouver que t’es plus à chier qu’un lapin, OUI, CERTES, mais t’es plus à chier qu’un lapin NAIN !
-Hooooo je vois ! Monsieur veut la bagarre et bah il va l’avoir ! Ton lapin nain je vais le défoncer.
-Par quel trou ?…….

coloc et lapin

1/ La vie et l’ambiance

-Alors Djy ! Côté ambiance tu ne vas pas me dire que quand je ne suis pas là tu t’amuses plus !
– Par ambiance… Tu veux dire mettre tes pieds sur le canapé et moisir dans ta crasse ? Il y a plus d’ambiance dans une soirée apéricube qu’avec toi au quotidien ! Alors qu’un lapin nain, c’est tellement mieux !
– Ahaha ! Mais mon coco, un lapin nain, c’est tout petit, on ne le voit pas, on peut le perdre, marcher dessus, le foutre dans sa machine à laver, le foutre dans le broyeur, le confondre avec un chausson (**PFRROUUUT** … => Long débat de 15 minutes pour déterminer comment écrire le bruit d’un pied rentrant dans le cul d’un lapin. Parce qu’en fait, entrer le pied dans le cul d’un chausson, ben c’est quand même beaucoup plus facile qu’entrer dans le cul d’un lapin. Parce qu’en fait, le trou du cul d’un lapin, c’est tout petit. Parce qu’en fait, c’est pas dilaté. Parce qu’en fait…. Ouais, d’accord, on s’en fout), le laisser se geler les couilles dehors ou encore le confondre avec le PQ ! Alors que moi, MOI, on ne peut pas me confondre ! Mon cul posé sur le canapé, il occupe l’espace ! Il est VIVANT ! D’ailleurs, mes pets musicaux ne te prouvent-ils pas au quotidien qu’il y a de l’ambiance dans ces boites là ?
-Oui, certes, mais un lapin nain, ça n’a pas ta grande gueule ! Car un lapin nain, ça ne beugle pas comme toi…. As-tu déjà entendu le cri d’un lapin ? Le bruit d’un lapin ??? NON, CAR CA NE FAIT PAS DE BRUIT UN LAPIIIIN ! A la rigueur « ki ki ki » MAIS C’EST TOUT ! LE LAAAAPIIIIN EST SILEEENCIEUX, LUI !!!
-Non effectivement, un lapin nain fait moins de bruit qu’un colocataire. D’ailleurs, tu me le prouves TOUS LES JOURS parce que toi, TOI, je t’entends beaucoup ! Tu ne parles pas, tu ronfles ! Tellement fort que ça en fait trembler les murs de la pièce ! A se demander si Katrina ne s’abat pas sur la maison ! (Alors pour info, Katrina, ce n’est pas sa copine, hein. On se calme. Môssieur est toujours célibataire et ne cesse de geindre à ce sujet, d’ailleurs.

rencontre du lapin et du coloc.jpg

Alors mesdames, si vous pouviez vous magner les miches pour qu’il puisse glisser sa saucisse, ça permettrait de faire un bon hot dog et il arrêterait de me bassiner avec son lapin nain !)
-Ouais ! Parce que c’est pas le coloc’ qui peut subvenir à mes besoins ! En revanche, le lapin…. Jean Luc Delarue dirait : « Ça se discute »
-Tout ça pour dire que la colocation, contrairement à un lapin nain, ne favorise pas la paix dans les ménages (mais les pets, ça on a compris…) : pour preuve, ce dialogue. Parce que bon, on va pas tortiller du cul pour chier droit, pour s’engueuler avec un lapin, faut y aller…

 

2/ Les tâches ménagères

-L’avantage d’avoir un coloc, c’est qu’on peut lui refiler tout ce qu’on ne veut pas faire dans les tâches ménagères. De plus, avoir quatre mains pour faire le ménage, c’est beaucoup plus pratique et rapide !!! D’où l’intérêt du coloc ! Sauf si votre coloc est manchot…. Et sauf si vous avez naturellement 4 bras parce que vous habitez à Tchernobyl. Là, oui pas besoin de coloc.
– Oui, enfin, dans ton cas, tu as peut-être quatre bras mais SURTOUT quatre mains gauches ! Du coup, tu t’éparpilles, tu t’agites, tu t’agites, tu remues les cheveux, tu brasses de l’air (ça, brasser de l’air, ça se voit, ça se sent et ça se chante comme une chanson populaire! ) . Du coup, t’en fous partout et qui sait qui nettoie derrière ? …
– Le lapin nain, voyons ! Comme ça, je peux m’en servir comme éponge spontex ! Et même qu’avec les dents de lapin, ça fait grattoir ! Car OUI, le lapin nain peut permettre de nettoyer en profondeur et éliminer toutes les bactéries. Et même que si vous lui rajoutez un manche à balai dans l’cul, ça fait serpillère !

lapin nain serpillère.jpg

– …Ouais, ben plutôt que de t’occuper des dents de ton lapin, tu ferais mieux de t’occuper des tiennes, Etienne ! …
– Baaaah non, moi c’est Djy ! … D’AILLEURS, en parlant de dent, les marques de dentifrice sur le lavabo, ça va bien cinq minutes ! J’ai pas besoin de distributeur ! Si tu penses vraiment que je vais me servir directement sur le lavabo, tu t’fous le doigt dans l’oeil, l’orteil dans le nez et l’oreille dans la bouche !
– … Et la langue dans la bite ?
–  Ah mais non, ça, c’est sale !
– Précisément. Mais bon, vous, les hétéros, vous êtes parfois bien contents qu’on vous lèche la bite !
– … Euh, on est un peu hors-sujet, là, non ?
– Ben non ! Parce que lécher la bite, un lapin nain ne le fait pas ! Contrairement à un coloc !
– … Et tu appelles ça une tâche ménagère ?
– Non, j’appelle ça de la sus-tentation ! D’AILLEURS, en parlant de se sustenter, un coloc peut te faire à bouffer, contrairement à un lapin !
– Oui, mais un lapin, contrairement à un coloc, tu peux le bouffer ! Sauf si tu t’appelles Luka Rocco Magnotta (le cannibale canadien)!
– Mais même sans tomber dans les travers du cannibalisme, un coloc, tu peux le bouffer ! Tu peux lui bouffer du temps à force de raconter des conneries, tu peux lui bouffer de l’énergie à force de le gonfler, tu peux lui bouffer le cul (mais ça, c’est seulement un dimanche par mois) tu peux lui aspirer tout ce qu’il a en lui, détruire sa personnalité et lui pourrir sa vie, le tout sans se faire prendre ! Bref, si t’es un peu sadique et que tu vis pour anéantir l’Autre, un colocataire, c’est super ! (et plus résistant qu’un lapin nain, donc, plus économique).

coloc à la moutarde.jpg
– …. Ouais, sauf que t’as beau être appétissant, quand t’es à table, parfois, j’ai l’impression d’être dans un diner de cons.

3/ L’intimité

– L’avantage d’un lapin nain, c’est quand même l’assurance que notre intimité sera respectée ! Quoi que tu fasses, un lapin ne te jugera pas. Tu peux péter, il supporte. Tu peux roter, il trouve ça cool. Tu peux te décrotter le nez, il va les manger.
-Par contre, si tu te balades à poil, attention à la carotte pendouillante car les lapins sont très gourmands !
– Boaaaah, tu m’diras, certains colocs aussi ! A part ça, tu peux prendre ta douche devant lui, il n’en aura rien à foutre ! Si t’as envie de ramener quelqu’un chez toi pour forniquer, c’est possible et si tu es assez doué pour le dressage de lapin, il ira de lui-même t’acheter des capotes !
– Ouais, enfin, si t’as envie de forniquer, tu peux tout aussi ne pas te faire chier la bite et PIQUER des capotes à ton coloc !
– Sauf si ton coloc fait du XS !
– … Comment tu le sais ? T’es allé voir, c’est ça ?

lapin capote.jpg

– … C’est l’inconvénient de l’intimité.
-Ceci étant dit, tu défends ton lapin nain, mais quand tu rentres du travail après une bonne journée de MERDE, est-ce que c’est lui qui t’écoutera ?
-Baaaaaah oui ! Il a des grandes oreilles ! …. Toi aussi, d’ailleurs, t’as des grandes oreilles !
-Et toi, un gros pif ! Nan mais plus sérieusement, le coloc, contrairement à un lapin nain, tu vas pouvoir lui raconter ta journée, décharger toutes tes émotions négatives, rigoler et penser à autre chose ! Parce que c’est pas ton lapin qui va te faire la blague de la mouche qui pète ! Le lapin, tu parles, tu parles, t’as pas de réponses…. Au bout d’un moment, t’as l’impression de parler à une poupée qui n’en a rien à branler de ta journée ! En plus, le lapin, il est mou, il tarde, lapin moutarde !
– … J’aimerai aborder un autre sujet ! Les traces de caca au fond des chiottes ! Ca aussi, c’est un problème d’intimité ! Voir de la merde qui n’est pas à moi au fond des chiottes, ça m’dégoute ! Alors que la merde du lapin, ça me fait penser aux céréales Nesquik !
-… Ouais, et ben ravi de savoir que tes céréales, tu vas pouvoir les chier maintenant ! En plus, qu’est-ce qui te fait dire que c’est moi qui laisse des traces ? C’est p’tète ton lapin qui a décidé de couler un bronze après une carotte mal cuite ?! Tu fais des analyses ADN, c’est ça ? Faut que j’tapelle Horatio Caine, maintenant ?! Et quand j’te dirai bonjour, j’ferai « Ouuuh Darling, youhou youhou » ?! Tu crois que ça me plait de supporter ta musique de MERDE dès le matin alors que j’suis pas réveillé ?!
-Bah ouais, je sais que ça te plaît pas ! C’est justement un des moyens que j’ai trouvé pour te faire craquer et partir !
– Ouais et ben figure toi que ce sont tes os qui vont craquer, si tu continues à me les briser ! Et ton lapin-nain, j’vais en faire du bourguignon!
-Ah non, tu touches pas à mon lapin !

********************

DING DONG

********************

– … Ah, ça y est ! C’est l’heure des comptes !
-Aaaaaaah, bah enfin, j’en pouvais plus !
-Aaaaaah, pareil ! On va enfin pouvoir redevenir sympa. On va pouvoir laisser les lecteurs choisir qui a gagné.
-Ouais ! … Par-contre, que je comprenne bien les enjeux : si le lapin-nain gagne, je dégage, c’est ça ?
– Bah ouais ! Tu croyais quoi ? Qu’on a fait ça pour déconner ?
– Baaaaah… Ouais.
– Baaaaaah non.

DONC C’EST A VOUS DE JOUUUUER ! DITES DANS LES COMMENTAIRES QUI DU LAPIN OU DU COLOC EN SORT VAINQUEUR !

Et à part ça ? TOUT VA BIEN !






NOTE DE FIN DU MEC EN COLOC :

Cet article a été ENTIEREMENT co-écrit avec mon coloc provisoire (pour 4 mois) : Pixou. Donc les passages nuls ont été écrits par lui.
Merci pour la co-écriture, gros con.
J’espère que vous vous êtes autant divertis que nous à l’écrire.

Les dessins sont de ma propriété et les textes sont de nos plumes, pas touche sans autorisation, merci.

Rejoignez-moi sur les résals sociaux !
Le profil facebook
Le twitter
Le
profil Hellocoton
Le profil inspilia
L’instagram avec plein de spermatozoïdes dedans !

Publicités

9 réflexions sur “Vaut-il mieux avoir un coloc ou un lapin nain ?

    1. Le problème, c’est que les avantages en nature venant du coloc, il n’en veut PAS ! C’est pas faute de lui proposer, pourtant ! Mais bon, la carotte, il la préfère en entrée dans la soupe plutôt que de la faire ramper dans la soute ! #TentativeDésespéréeDeContrepèterie

      J'aime

  1. Fraaaanchement, j’hésite. Surtout vu la gueule du coloc… D’un autre côté, un lapin nain, ça te bouffe les câbles alors qu’un coloc’, ça te les chourave, du coup au pire tu peux le menacer pour les récupérer.
    Et puis un coloc’ c’est plus expressif. Donc on peut plus le torturer et profiter de sa souffrance physique ou psychique.
    Du coup je vote pour le coloc.
    Soyez paix et amour.

    Aimé par 1 personne

Tu laisses un petit commentaire ? S'il te plaît !?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s